ALGÉRIE
22/09/2015 11h:21 CET | Actualisé 22/09/2015 11h:23 CET

Hyperactivité vésicale: un nouveau médicament la Solifénacine succinate est désormais disponible en Algérie

Capture d'écran

Les personnes atteintes du syndrome d'hyperactivité vésicale peuvent enfin respirer. Un nouveau traitement, la Solifénacine succinate, est désormais disponible en Algérie, a annoncé Khaled Djouamai, responsable du secteur maghrébin de la marque pharmaceutique japonaise Astellas, lors d'une conférence de presse tenue ce mois-ci à l'occasion du lancement de la marque dans le pays.

Cette solution, appelée succinate de solifénacine, permet de soulager les symptômes de l'hyperactivité vésicale, un syndrome qui se manifeste par une envie urinaire très fréquente et pressante. Cette maladie touche plus de 400 millions de personnes dans le monde, selon les intervenants ayant pris part à cette conférence.

La commercialisation de ce traitement en Algérie va ainsi introduire une réelle alternative aux traitements actuellement proposés en Algérie, aux patients souffrant de ce syndrome.

Le Pr Abderrezak Dahdouh, chirurgien urologue dans une clinique dans la wilaya de Constantine, relayé par le quotidien la Tribune, a affirmé lors de la même conférence que le médicament proposé par Astellas a été étudié et testé auprès de patients, hommes et femmes, atteint d'hyperactivité vésicale.

Les résultats semblent prometteurs puisque "après 12 semaines de traitement, environ 50 % des patients souffrant d’incontinence avant le traitement ne présentaient plus aucun épisode d’incontinence.", a affirmé le chirurgien urologue.

Relevant l'impact de cette maladie sur la qualité de vie des patients, avec un impact sur leur vie sociale, professionnelle et leur vie de famille, le Pr. Abderrezak Dahdouh a rajouté, relayé par le même quotidien, que le nouveau traitement "a amélioré la qualité de vie des patients".

De son côté, le Dr. Karim Hachi, chirurgien urologue activant à Alger, a déclaré lors de son intervention que "la disponibilité du Succinate de Solifénacine sur le marché algérien donnera aux médecins la possibilité de prescrire un traitement de référence aux patients atteints d'hyperactivité vésicale (...)". Il a affirmé que "le soulagement des symptômes urinaires par la Solifénacine se produit généralement dans la semaine suivant le début du traitement et atteint une efficacité optimale après trois mois de traitement".

La solution de la marque Astella, la Solifénacine succinate sera proposée entre 2.500 et 2.700 Da, a annoncé le Dr. Khaled Djoumai, toujours relayé par la Tribune. Il a rajouté que la marque a effectué une requête auprès de l'administration concernée pour permettre le remboursement du médicament.

Asellas est le deuxième groupe pharmaceutique au Japon. Selon les conférenciers, la marque occupe une bonne position mondiale dans le domaine de l'urologie à travers ses activités étendues, à d'autres symptômes et maladies.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.