MAROC
21/09/2015 12h:22 CET | Actualisé 21/09/2015 12h:23 CET

Le ministre de la Jeunesse et des sports Mohand Laenser a déposé sa démission

Démission de Mohand Laenser à la tête du ministère de la Jeunesse et des sports
DR
Démission de Mohand Laenser à la tête du ministère de la Jeunesse et des sports

REMANIEMENT - S’il est un ministère qui a connu bien des chamboulements dans le gouvernement Benkirane, c’est bien celui de la Jeunesse et des sports. Après Mohamed Ouzzine, c’est au tour de Mohand Laenser, lui aussi du Mouvement populaire, de présenter sa démission à la tête du ministère.

Une démission, qui, cette fois-ci, n’est pas liée à un quelconque scandale, mais à l’élection du ministre haraki lundi 14 septembre à la tête Conseil de la région Meknès-Fès, alors que les textes électoraux interdisent le cumul du mandat de président de région avec la fonction de ministre.

Jeudi 17 septembre, l'ancien ministre de l'Intérieur a "officiellement déposé sa demande de démission", mais "restera en poste tant que sa démission n'a pas été approuvée", confie M. Laenser au HuffPost Maroc.

Fera-t-il une proposition au chef du gouvernement quant à son successeur pour un arbitrage royal, comme ce fut le cas lors du dernier remaniement ministériel? "La procédure n'a pas encore été fixée par le chef du gouvernement", répond-il.

La demande de démission du secrétaire général du Mouvement populaire n'est pas une surprise. Au lendemain de son élection à la tête de la région de Meknès-Fès, le ministre de la Jeunesse et des sports avait indiqué au Huffpost Maroc que sa candidature était "un choix qui impliquait forcément sa sortie de l’exécutif en cas d’élection".

LIRE AUSSI: