ALGÉRIE
21/09/2015 12h:31 CET | Actualisé 21/09/2015 12h:31 CET

Le déficit commercial 2015 se creuse encore: plus de 9 milliards de dollars pour les 8 premiers mois 2015

Archives

La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 9,06 milliards de dollars durant les huit premiers mois de l'année 2015, alors que ce chiffre s'est arrêté à 7,78 milliards pour le premier semestre de l'année, ont indiqué les chiffres des douanes algériennes rapportés lundi 21 septembre par l'APS.

Alors que la balance commerciale affichait un excédent de 4,32 milliards de dollars pour les huit premiers mois de 2014, le déficit s'est encore creusé de 1,28 milliards durant les deux mois de juillet et août de cette année.

LIRE AUSSI:Déficit commercial de plus de 7 milliards de dollars au 1er semestre 2015

De janvier à août dernier, les exportations se sont établies à 26,36 milliards de dollars (mds usd) contre 43,69 mds usd à la même période de 2014, soit une chute de 39,67%, précisent les données du Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (CNIS).

Quant aux importations, elles se sont chiffrées à 35,42 mds usd contre 39,37 mds usd durant la même période de l'année écoulée (-10,02%), ajoute la même source.

Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 74% durant les huit premiers mois de 2015 contre 111% à la même période de l'année écoulée.

Les exportations des hydrocarbures, qui ont représenté 94,51% du total des exportations durant cette période de référence, ont été évaluées à 24,91 mds usd contre 42,29 mds usd à la même période de 2014, enregistrant une baisse de 41,10%.

Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles demeurent toujours faibles avec près de 5,5% du volume global des exportations, soit près de 1,45 milliard usd.

Les produits hors hydrocarbures exportés sont constitués notamment du groupe demi-produits avec 1,17 md usd (+7,62%), les biens alimentaires avec 186 millions usd (-11,43%), les produits bruts avec 69 millions usd (-10,45%), les biens d'équipements industriels avec 13 millions usd (+8,24%) et les biens de consommation non alimentaires avec 7 millions usd (-4,21%).

Quant aux importations, à l'exception des biens d'équipement agricoles qui ont augmenté de plus de 14% pour totaliser 470 millions usd, toutes les importations des autres produits ont reculé.

Les plus importantes baisses ont concerné les produits bruts avec des importations de 1,07 md usd (-19,32%), les produits alimentaires avec près de 6,41 mds usd (-17,94%), le biens de consommation non alimentaires avec 5,94 mds usd (-15,14%), le groupe des énergies et lubrifiants avec 1,64 mds (-8,45%), les demi-produits avec 8,04 mds usd (-7,66%) et les biens d'équipements industriels avec 11,84 mds usd (-3,80%).

Balance commerciale déficitaire en août

Pour ce qui concerne la balance commerciale du mois d'août 2015, elle a connu également un déficit de 869 millions usd contre un excédent de 657 millions usd durant le même mois en 2014.

Les exportations ont atteint près de 3,25 mds usd contre 5,50 mds usd au même mois de 2014 (-40,83%), tandis que les importations se sont chiffrées à 4,12 mds usd contre 4,84 mds usd (-14,89%).

Les exportations des hydrocarbures ont été estimées à 3,05 mds usd contre 5,37 mds usd le même mois en 2014 (-43,23%).

Les exportations hors hydrocarbures en août dernier ont représenté 6,32% du total des exportations, en se chiffrant à 206 millions usd contre 130 millions usd au même mois en 2014, en hausse de près de 58,46%.

En mai 2015, les six principaux clients de l'Algérie ont été l'Italie (631 millions usd), la France (511 millions usd), l'Espagne (444 millions usd), la Grande-Bretagne (323 millions usd) et la Turquie (211 millions usd).

Quant aux principaux fournisseurs de l'Algérie, la Chine a maintenu sa première place avec (673 millions usd), suivie de la France (495 millions usd), l'Italie (384 millions usd), l'Espagne (338 millions usd) et l'Allemagne (281 millions usd).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.