MAGHREB
21/09/2015 06h:35 CET | Actualisé 21/09/2015 13h:41 CET

Mozambique: 24 bébés jetés dans une décharge, une "erreur humaine"

L'Teigneux/Flickr

Les autorités du Mozambique ont invoqué dimanche l'"erreur humaine" après que 24 bébés mort-nés dans un hôpital de Maputo eurent été jetés dans une décharge, a annoncé l'agence de presse AIM.

Le maire de la ville de Matola, la capitale de la province de Maputo, a indiqué qu'un employé de l'hôpital avait pris les restes des bébés pour des ordures. Ceux-ci ont été ensuite transportés dans une décharge à l'extérieur de la ville.

"Ce qui s'est passé (vendredi), c'est qu'un collègue a mis les corps des bébés mort-nés dans le véhicule qui transporte les ordures et les déchets habituels de l'hôpital" a déclaré à l'AIM l'administratrice de la morgue de l'hôpital, Carolina Macuacua.

Le maire de Matola a présenté ses excuses à la nation pour l'erreur commise, annonçant que les quatre employés impliqués dans cette malheureuse confusion devraient rendre des comptes.

"Nous savons qu'il s'agit d'une erreur humaine, et pour cette raison, nous présentons nos excuses aux citoyens de Matola, mais aussi au peuple du Mozambique", a déclamé le maire, Calisto Cossa, cité par AIM.

L'Unicef a placé le Mozambique sur la liste des pays sub-sahariens ayant une proportion élevée de bébés mort-nés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.