ALGÉRIE
20/09/2015 14h:11 CET | Actualisé 20/09/2015 14h:13 CET

Chute du baril: une perte de 35 milliards de dollars pour l'Algérie, selon Sellal

DR

La baisse des cours du pétrole sur les marchés internationaux devrait causer un recul de 35 milliards de dollars des recettes pétrolières de l'Algérie en 2015, a indiqué ce dimanche 20 septembre à Alger le premier ministre, Abdelmalek Sellal, relayé par l'APS.

"La baisse brutale des cours des hydrocarbures, qui risque de durer, impacte les ressources de notre pays. Il s'agit de 33 à 35 milliards de dollars en moins sur l'ensemble de l'année 2015", a souligné M. Sellal lors d'une rencontre avec la communauté universitaire et académique organisée par le Conseil national économique et social (CNES).

Les conséquences attendues seront la contraction des ressources du Fonds de régulation des recettes (FRR) et l'accroissement de la dette publique interne.

"La conjoncture actuelle est certes difficile mais elle offre aussi une excellente opportunité d'introspection et de prise de décisions audacieuses pour construire une nouvelle vision économique et modifier nos modes de fonctionnement et de régulation", en pariant, selon lui, sur la croissance, a estimé encore le Premier ministre.

LIRE AUSSI: Les recettes de pétrole et de gaz ont baissé de 50%

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.