ALGÉRIE
20/09/2015 12h:12 CET | Actualisé 20/09/2015 12h:12 CET

Le ministre de la Culture salue le parcours littéraire du défunt Abdelouahab Haki

DR

Le ministre de la Culture Azzeddine Mihoubi a salué le parcours littéraire de l'écrivain algéro-syrien Abdelouahab Haki décédé vendredi à Alger à l'âge de 82 ans.

Dans un message de condoléances adressé dimanche à la famille du défunt et à la communauté littéraire en Algérie et dans le monde arabe, M. Mihoubi s'est dit "profondément attristé" par la disparition de cet illustre écrivain qui "compte à son actif plus de soixante-dix œuvres dans différents genres littéraires". "Il est également connu pour ses contributions dans le champ littéraire algérien", a précisé le ministre.

LIRE AUSSI:Décès de l'écrivain Ablouahab Haki

Abdelouahab Haki est né en 1933 à Dir Ezzour (Syrie) dans une famille imprégnée de culture littéraire. Son père Ismail Haki était poète.

Installé depuis longtemps en Algérie, Abdelouahab Haki avait obtenu la nationalité algérienne. Il a travaillé à la radio nationale et était membre de l'Union des écrivains algériens.

Il a été honoré de nombreuses fois en Algérie et dans le monde arabe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.