MAGHREB
18/09/2015 08h:48 CET | Actualisé 18/09/2015 12h:45 CET

Le président du Parlement européen en visite officielle en Tunisie au mois de novembre prochain

European Parliament President Martin Schulz speaks to the Albanian Parliament calling on authorities to speed upv their judiciary reforms, increase the fight against organized crime and corruption in their path toward joining the European Union one day, Tirana, Tuesday, July 14, 2015. (AP Photo/Hektor Pustina)
ASSOCIATED PRESS
European Parliament President Martin Schulz speaks to the Albanian Parliament calling on authorities to speed upv their judiciary reforms, increase the fight against organized crime and corruption in their path toward joining the European Union one day, Tirana, Tuesday, July 14, 2015. (AP Photo/Hektor Pustina)

M. Martin Schulz, président du Parlement européen sera en visite officielle en Tunisie au mois de novembre prochain selon Laura Baeza, chef de la délégation de l'Union Européenne en Tunisie.

Cette visite officielle aura lieu afin de "manifester sa solidarité et celle du Parlement Européen à la Tunisie" a affirmé Mme Baeza à l'Agence Tunis Afrique Presse (TAP).

Bien que le programme de sa visite ne soit pas encore décidé, celui-ci devrait s'inscrire dans le cadre d'une coopération et d'un partenariat plus ancré entre le Parlement européen et le Parlement tunisien.

Mme Baeza a par ailleurs affirmé à la TAP, la possibilité du financement d'un jumelage entre des parlements de pays européens et l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), jugeant que "les élus tunisiens travaillent dans des conditions très difficiles".

En marge de la conférence sur "l'institutionnalisation du pluralisme politique dans la démocratie représentative" organisée ce vendredi en Tunisie, Mme Baeza a aussi rappelé dans son discours l'intérêt de l'Union européenne pour "le renforcement du pouvoir législatif, clef du succès de la transition démocratique tunisienne".

Cette aide au parlementaires tunisiens s'est concrétisée par un financement au projet multi-acteur de renforcement des capacités des parlementaires tunisiens d'une contribution de 1,8 Millions d'Euros de la part de l'Union Européenne et ce dès 2012.

"Par ce projet, l'UE a contribué à faire connaître aux parlementaires tunisiens les bonnes pratiques internationales, à renforcer les capacités des élus et aujourd'hui des groupes parlementaires, à gérer la transition entre une Assemblée constituante et un pouvoir législatif installé conformément à la Constitution de janvier 2014, et, enfin, à poser les bases d'un Parlement à la hauteur des enjeux que rencontre la Tunisie de 2015." lit-on sur la transcription officielle du discours de Mme Baeza.

LIRE AUSSI:Tunisie - Union européenne: Le prêt de 300 millions d'euros est "toxique", selon une députée européenne

La Commission européenne aide l'huile d'olive Tunisienne à s'exporter plus

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.