MAROC
17/09/2015 08h:22 CET | Actualisé 17/09/2015 08h:22 CET

Moncef Belkhayat révèle son salaire sur les ondes de Chada FM (VIDÉO)

BUSINESS – Depuis sa campagne électorale à la veille des élections, la moindre des sorties publiques de Moncef Belkhayat est largement commentée. Invité sur le plateau de la station de radio Chada FM, l'homme d'affaire et élu RNI n'a pas hésité à révéler son salaire.

"J'avais 28 ans et je percevais un salaire de 180.000 dirhams nets", raconte Moncef Belkhayat. Il sera par la suite repéré par un "chasseur de têtes" qui cherchait un directeur commercial pour l'opérateur téléphonique Méditel. "Quand je suis rentré au Maroc, mon salaire a doublé, j'étais à 300.000 dirhams mensuels", révèle-t-il.

L'homme d'affaires, actuellement à la tête de H&S Holding, conçoit que "ces salaires peuvent choquer" mais avoue que sa rémunération "a chuté de cinq fois sa valeur depuis son entrée en politique".

"Moncef Belkhayat est entré en force dans la politique et a un nombre de partisans qui ont voté pour lui", a précisé l'ex ministre de la Jeunesse et des sports en parlant de lui à la troisième personne. "D'autres ne l'aiment pas, parce que Moncef Belkhayat dérange", lance-t-il.

Le businessman accompli n'a pas hésité à révéler le détail de ses investissements actuels. "Parmi mes projets, huit on réussi et deux ont échoué", a-t-il confié. Moncef Belkhayat précise qu'il "ne travaille qu'avec des multinationales dans deux secteurs : la logistique depuis 2005 et la communication et les médias", secteur dans lequel il s'est lancé en 2012 après avoir quitté le gouvernement.

Selon le concerné, "ces établissements réalisent un chiffre d'affaires global de 3 milliards de dirhams et emploient 1.380 personnes".

LIRE AUSSI: