ALGÉRIE
15/09/2015 04h:29 CET | Actualisé 15/09/2015 04h:33 CET

Koweït : sept condamnations à mort pour l'attentat contre une mosquée chiite

Obsèques le 27 juin 2015 à Koweit City des victimes de l'attentat commis la veille contre une mosquée chiite
afp
Obsèques le 27 juin 2015 à Koweit City des victimes de l'attentat commis la veille contre une mosquée chiite

La Cour criminelle de Koweït a condamné à mort mardi sept personnes, dont cinq par contumace, pour leur implication dans un attentat sanglant contre une mosquée chiite revendiqué par le groupe Etat islamique (EI)), selon un correspondant de l'AFP au tribunal.

Vingt-neuf personnes au total, dont sept femmes, étaient jugées pour leur implication dans cet attentat commis par un kamikaze saoudien et qui avait fait 26 morts et 227 blessés le 26 juin à Koweït.

Les deux condamnés à mort en état d'arrestation sont le chauffeur de la voiture utilisée par le kamikaze pour se rendre sur le lieu de l'attentat et une autre personne considérée comme le "wali" (émir) de l'EI au Koweït.

Parmi les cinq condamnés à mort par contumace figurent deux frères saoudiens qui ont introduit au Koweït, selon la justice, la ceinture d'explosifs ayant servi pour commettre l'attentat.

Quatorze des prévenus ont été acquittés et les huit autres condamnés à différentes peines de prison. Les prévenus sont de nationalités koweïtienne, saoudienne et pakistanaise. Certains sont aussi des apatrides.

L'attentat, le premier du genre au Koweït, avait provoqué une vive émotion dans l'émirat. Revendiqué par l'EI, il avait été condamné à travers le monde. L'EI, groupe jihadiste sunnite, considère les musulmans chiites comme des hérétiques.

LIRE AUSSI:

L'attentat contre une mosquée au Koweït commis par un Saoudien (ministère)

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.