MAROC
15/09/2015 11h:12 CET | Actualisé 15/09/2015 11h:12 CET

Elections communales: Les principales villes du Maroc seront gérées par le PJD

Les principales villes du Maroc seront gérées par le PJD
DR
Les principales villes du Maroc seront gérées par le PJD

COMMUNALES - Comme annoncé par le HuffPost Maroc, les principales agglomérations du pays seront administrées par le Parti justice et développement (PJD). C’est ce qui ressort des élections des maires d’une quinzaine de villes ce mardi. Pour les autres, les résultats seront connus demain.

Sans surprise, Casablanca, poumon économique du pays sera gérée par Abdelaziz Omari (PJD), le jeune ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, qui succède ainsi à Mohamed Sajid (UC).

La ville de Fès sera elle présidée par Driss El Azami El Idrissi, ministre délégué chargé du budget, et accessoirement un des protégés de Abdelillah Benkirane, qui succède à Hami Chabat (Istiqlal).

La ville de Marrakech sera administrée par Mohamed Larbi Belcaid, député PJD de la ville Ocre, qui remplace ainsi Fatima Zahma mansouri du PAM.

Au nord du pays, le PJD rafle également la présidence de Tanger et Tétouan avec Mohamed Bachir Abdellaoui et Mohamed Idaomar.

Salah Mallouki sera lui maire d’Agadir en remplacement de Tariq Kabbage, tandis que la gestion de Salé et Taroudant revient à Jamaa Moatassim et Ismail Hariri.

Pour l'heure, seules les villes de Berkane et Beni Mellal échappent au PJD, avec les élections de Mohamed Ibrahimi (PAM) et Ahmed Ched (MP).

Pour Oujda, l’élection a été reportée à mercredi 16 septembre, pour absence de quorum, alors que les villes de Rabat et de Meknès devraient -sauf improbable retournement de situation- être elles aussi administrées par le parti de la lampe.

LIRE AUSSI: