ALGÉRIE
15/09/2015 08h:23 CET | Actualisé 15/09/2015 08h:23 CET

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant

Pixabay/werner22brigitte

Les prix du pétrole étaient en légère hausse mardi en cours d'échanges européens, dans un marché hésitant face à des fondamentaux de marché plutôt baissiers, a rapporté ce mardi 15 septembre 2015 l'AFP.

Vers 10H15 GMT (11H15 heure locale), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 46,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres. Le cours était en hausse de 9 cents par rapport à la clôture de lundi.Les cours du Brent ont atteint vers 06H10 GMT leur plus bas niveau depuis la fin du mois d'août, à 46,22 dollars le baril.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 28 cents à 44,28 dollars.

Les prix du pétrole restaient volatiles dans un marché incertain quant à l'attitude à adopter face à des fondamentaux baissiers.

Le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), paru lundi, a d'ailleurs contribué à plomber le moral des marchés. L'Opep a en effet estimé que la demande allait croître un peu moins vite que prévu en 2016, tandis que l'offre allait continuer de progresser, même si la production américaine devrait commencer à se tasser.

On peut tirer une conclusion évidente de se rapport, c'est qu'en ce qui concerne l'équilibre entre l'offre et la demande il n'y aura pas de changement entre 2015 et 2016, expliquaient les analystes de PVM, réfutant l'analyse de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui a estimé la semaine dernière dans son rapport que le marché pourrait presque se rééquilibrer en 2016.

Pour ce faire, il faudrait seulement que l'Opep augmente sa production à 32,28 millions de barils par jour pour que le déséquilibre en 2016 soit le même qu'en 2015, estiment les mêmes analystes.

LIRE AUSSI: Chute des cours pétroliers: Sonatrach va "donner la priorité aux projets les plus rentables économiquement"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.