MAROC
14/09/2015 14h:20 CET | Actualisé 14/09/2015 15h:13 CET

Des "irrégularités comptables" poussent le groupe Risma à constituer une provision de 50 millions de dirhams

Risma face à des problèmes de gestion
dr
Risma face à des problèmes de gestion

CRISE - La filiale marocaine du groupe Accor traverse décidément des zones de turbulences. Impacté par la période difficile que traverse le marché touristique, le groupe Risma doit aussi faire face à des problèmes de management.

Dans un communiqué publié lundi, la société souligne en effet avoir été informée par Accor Gestion Maroc, la société qui gère ses hôtels, de la constatation d’irrégularités comptables dans un site hôtelier du groupe.

"Le management a immédiatement mandaté un audit auprès d’un cabinet de renommée internationale afin d’identifier les impacts sur les comptes, mais d’ores et déjà et par mesure de prudence, il a été décidé de constituer une provision de 50 millions de dirhams dans les comptes au 30 juin 2015", fait savoir l'entreprise qui gère entre autres les marques Ibis, Sofitel, Mercure, Pullman, ou encore Novotel.

En raison de ces irrégularités, combinées à la crise que traverse le secteur du tourisme au Maroc, Risma annonce des résultats au titre du 1er semestre 2015 en dessous des prévisions.

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter