ALGÉRIE
14/09/2015 12h:14 CET | Actualisé 14/09/2015 12h:14 CET

Les touristes mexicains tués en Egypte victimes d'une frappe aérienne, selon Mexico

Egyptian journalists wait for information about tourists who were injured Sunday while on a desert safari trip, in front of the Dar Al Fouad Hospital in Cairo, Egypt, Monday, Sept. 14, 2015. At least 12 people were killed and 10 injured in Egypt's southwestern desert Sunday, Sept 13, 2015, when security forces mistakenly fired on a group of Mexican tourists, Egyptian officials said. The Mexican Foreign Ministry confirmed the incident and said at least two of the dead were Mexican nationals. (AP
ASSOCIATED PRESS
Egyptian journalists wait for information about tourists who were injured Sunday while on a desert safari trip, in front of the Dar Al Fouad Hospital in Cairo, Egypt, Monday, Sept. 14, 2015. At least 12 people were killed and 10 injured in Egypt's southwestern desert Sunday, Sept 13, 2015, when security forces mistakenly fired on a group of Mexican tourists, Egyptian officials said. The Mexican Foreign Ministry confirmed the incident and said at least two of the dead were Mexican nationals. (AP

Les touristes mexicains tués dimanche en Egypte par les forces de sécurité de ce pays ont été victimes d'une frappe aérienne, a affirmé lundi la ministre mexicaine des Affaires étrangères, Claudia Ruiz Massieu.

Les autorités égyptiennes n'ont pas précisé quelles armes avaient été utilisées dans l'attaque de dimanche dans l'ouest du désert égyptien, dans laquelle 12 personnes, dont au moins deux Mexicains, ont été tuées et 10 blessées.

Mais, selon Mme Riuz Massieu, les six survivants mexicains ont raconté à l'ambassadeur du Mexique en Egypte avoir été la cible d'une attaque aérienne avec bombes lancées depuis un avion et d'hélicoptères alors qu'ils faisaient une pause pour déjeuner.

Les six touristes mexicains blessés, qui ont été conduits à l'hôpital du Caire, sont dans un état stable, selon la ministre.

Une note diplomatique a été envoyée à l'ambassadeur d'Egypte, a-t-elle indiqué, dans laquelle le gouvernement mexicain exprime sa profonde consternation devant ces faits déplorables et demande une rapide, exhaustive et profonde investigation.

Selon le ministère de l'Intérieur égyptien, les forces conjointes de la police et de l'armée, qui pourchassaient des terroristes à Wahat, dans le désert occidental (ouest), ont ouvert le feu par erreur sur quatre pick-up qui transportaient des touristes mexicains.

Selon les autorités égyptiennes, ils se trouvaient dans une zone non autorisée aux touristes, sans fournir de détails sur l'endroit exact où s'est produit le drame.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.