ALGÉRIE
13/09/2015 07h:07 CET | Actualisé 13/09/2015 09h:01 CET

Chute des cours pétroliers: Sonatrach va "donner la priorité aux projets les plus rentables économiquement"

DR

La compagnie nationale Sonatrach maintient ses investissements à long terme et envisage de donner la priorité aux projets les plus rentables économiquement, a indiqué son P-DG Amine Mazouzi.

"Sonatrach se doit (…) de préparer la reprise en maintenant son effort d’investissement dans les grands projets stratégiques et structurants de long terme’", a déclaré M. Mazouzi dans un entretien accordé à l’APS.

Le dirigeant de Sonatrach répondait à une question sur un éventuel report de projets d’investissements en conséquence à la baisse drastique des cours de brut qui a réduit les capacités de financement de tous les grands groupes pétroliers internationaux.

Selon M. Mazouzi, malgré la forte chute des cours mondiaux du brut, la compagnie nationale qu’il gère va mener, à terme, tous les projets d’investissements "d’intérêt national" dans les segments de l’exploration et de l’exploitation des gisements, le raffinage, la liquéfaction et le transport par canalisation.

Il a aussi expliqué que dans ce contexte de crise cyclique des cours de pétrole, le groupe va accorder plus de "priorité aux projets les plus rentables économiquement dans toute décision d’investissements (...) Dans ce contexte (de baisse des prix des hydrocarbures), la rentabilité à court et moyen termes des projets revêt une importance capitale", s'est-il justifié.

Reprise du cycle haussier des cours pétroliers

Commentant, par ailleurs, la baisse des cours pétroliers, M. Mazouzi reste optimiste quant à la reprise. Il a indiqué que la demande pétrolière sera au rendez-vous pour satisfaire les besoins croissants de la population mondiale.

"Ces changements cycliques impactent, certes, la dynamique du court et moyen termes du marché pétrolier, mais ils n’auront probablement pas d’influence sur la trajectoire, à long terme, du secteur énergétique", observe-t-il. "L’industrie pétrolière s’est développée avec une logique de long terme et a su faire face avec succès aux ralentissements cycliques", a expliqué le P-dg de Sonatrach.

Evoquant les grands projets d’investissement que Sonatrach s’attèle à réaliser, M. Mazouzi souligne que la première priorité dans ce domaine consiste non seulement à soutenir l’effort d’exploration pour assurer la sécurité énergétique du pays à très long terme mais aussi pour renforcer le rôle de l’Algérie en tant qu’acteur principal du commerce international de l’énergie.

Optimisation des gisements de Hassi Messaoud et Hassi R’mel

A cet effet, Sonatrach va accélérer le renouvellement des réserves, le développement de celles déjà découvertes en mettant également l’accent sur l’optimisation de Hassi Messaoud et de Hassi R’mel, les deux plus grands gisements pétrolier et gazier de l’Algérie. A ce titre, le dirigeant de Sonatrach a fait savoir que son groupe va engager un important programme pour améliorer la récupération de ces deux grands gisements afin d’augmenter la production nationale en hydrocarbures.

Ces efforts d’accroissement des réserves et d’augmentation de la production seront accompagnés, avance-t-il, par le développement des infrastructures de transport et des activités de transformation et de commercialisation des hydrocarbures. A cet effet, Sonatrach a inscrit un programme de réalisation de trois nouvelles raffineries qui vont entrer en production au premier semestre 2020 et devant générer des quantités de 3,7 millions de tonnes d’essence et 9 millions de tonnes de gasoil.

La construction de ces trois nouvelles usines représente la seconde étape d’un vaste programme d’investissements dans le raffinage, qui a concerné, dans une première phase, la réhabilitation et l’extension des raffineries de Skikda, d’Arzew et d’Alger, rappelle M. Mazouzi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.