MAROC
10/09/2015 12h:54 CET | Actualisé 10/09/2015 13h:47 CET

Les entreprises publiques doivent payer leurs prestataires dans un délai n'excédant pas 60 jours

Un délai de paiement plus court pour les prestataires d'entreprises publiques
dr
Un délai de paiement plus court pour les prestataires d'entreprises publiques

MARCHÉS PUBLICS - Voilà une annonce qui devrait ravir les prestataires et fournisseurs des entreprises publiques. Le ministère de l'Économie et des finances vient de publier une circulaire dans laquelle il appelle les entreprises et établissements étatiques à payer leurs fournisseurs dans un délai n'excédant pas 60 jours à compter de la date de réception d’une marchandise ou de l’exécution d’une prestation de service.

Préférence nationale

Les entreprises publiques sont également appelées à faire preuve de plus de transparence, à privilégier les prestataires et fournisseurs nationaux et à accorder 20% de leurs marchés aux petites et moyennes entreprises.

Ces mesures devront être prises en compte par les établissements et entreprises publiques lors de l’élaboration des projets du budget 2016.

(Mauvaise) habitude de paiement

Les retards de paiement sont un véritable sport national pratiqué aussi bien par l’État que par les entreprises privées. Selon une récente étude réalisée par la Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur (Coface) auprès d’un échantillon de 307 entreprises marocaines, la durée moyenne des retards de paiement était comprise entre 120 et 210 jours pour 12% des sociétés du panel et dépassait même les 210 jours pour 7% d'entre elles.

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter