ALGÉRIE
10/09/2015 00h:57 CET | Actualisé 10/09/2015 00h:57 CET

Abou Obeida Youssef Al-Annabi, un chef algérien d'Aqmi qui avait menacé la France sur la liste "terroriste" américaine

Capture d'écran

Un dirigeant du groupe Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), qui avait appelé en 2013 à attaquer les intérêts de la

France dans le monde, a été inscrit sur une liste noire "terroriste" américaine, a indiqué mercredi le département d'Etat.

Ces désignations régulières de "terroristes internationaux" par les autorités américaines ont pour effets de geler tous les biens que ces individus détiendraient aux Etats-Unis et d'interdire à tout ressortissant américain de commercer avec eux.

En l'espèce, il s'agit de Abou Obeida Youssef Al-Annabi, un Algérien présenté comme le chef du Conseil des notables d'Aqmi et comme le directeur de communication vis-à-vis des médias.

"Dans une vidéo du 25 avril 2013, Annabi avait appelé à un conflit armé mené (...) contre les intérêts français à travers le monde, probablement en réponse à l'intervention de la France au Mali" au début de l'année 2013, a expliqué le département d'Etat dans un communiqué.

De fait, dans une vidéo mise en ligne début mai 2013 et datant du 25 avril de la même année, le chef algérien exhortait "les musulmans dans le monde entier" à "attaquer les intérêts français partout, car depuis le premier jour de l'agression, ils sont devenus des cibles légitimes".

Il faisait référence à l'opération militaire lancée en janvier 2013 par Paris contre les réseaux islamistes au Mali. Le président François Hollande avait immédiatement réagi en affirmant que la France prenait aux sérieux ces menaces.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.