MAROC
09/09/2015 06h:48 CET | Actualisé 09/09/2015 06h:48 CET

Six gendarmes poursuivis pour avoir causé la mort d'une personne suite à une interpellation

Six gendarmes poursuivis pour avoir causé la mort d'une personne suite à une interpellation
DR
Six gendarmes poursuivis pour avoir causé la mort d'une personne suite à une interpellation

JUSTICE - Le ministère de l'intérieur a annoncé dans un communiqué qu'un officier commandant de la gendarmerie royale a été mis en garde à vue avec cinq autres gendarmes pour avoir tué un suspect lors d'une arrestation.

Le communiqué annonce que "l’enquête menée par la brigade nationale de la Gendarmerie royale, sous la supervision du parquet compétent, a montré que cet officier et les gendarmes incriminés ont causé la mort d’une personne interpellée".

Les faits se sont déroulés le 1er septembre à Oued Amlil, dans la province de Taza, lors d’une "campagne d’assainissement", pour reprendre la terminologie du ministère de l'Intérieur. Une expression qui désigne les "hamlate", menées par les forces de l'ordre, durant lesquelles elles procèdent à l'arrestation de personnes suspectées de vols, ou en état d'ébriété, entre autres.

La personne était décédée lors de son transfert à l'hôpital, "des suites d'un choc hémorragique" conclut le ministère.

LIRE AUSSI:Deux gendarmes corrompus encerclés par des citoyens à Ketama (VIDÉO)

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter