ALGÉRIE
08/09/2015 08h:02 CET | Actualisé 08/09/2015 08h:13 CET

Tentative de braquage de la recette des visas de TLS-Contact Annaba : les auteurs présumés arrêtés

tlscontact annaba

Les locaux de TLS-Contact à Annaba

Le 13 juillet dernier un véhicule de la société TLS-Contact qui sous-traite la gestion des demandes de visa pour le consulat français à Annaba a fait l'objet d'une tentative de braquage qualifiée de "hollywoodienne" par le journal El Khabar.

L'attaque avortée visait le "magot" de la recette des frais de demandes de visa estimé à un "milliard de centimes", soit 10 millions de dinars, par le journal local l'Est Républicain.

La témérité des assaillants qui ont mené l'attaque à la sortie du véhicule du local de TLS Contact n'a pas été couronnée de succès, le convoyeur des fonds ayant verrouillé les portes avant de faire marche-arrière à l'intérieur de l'établissement.

Deux mois après la tentative de braquage, les auteurs présumés de l'opération ont été arrêtés jeudi par les services de sécurité.

Ils auraient été identifiés grâce à la plaque d'immatriculation du véhicule Toyota, loué à une agence de location de voitures, qu'ils ont utilisé dans la tentative et qui a été enregistré par les caméras de télésurveillance.

Les enquêteurs ont en effet exploité les caméras de surveillance disponible dans la zone de l'attaque située dans la direction de la cité Oued Kouba. Les auteurs présumés de la tentative de braquage seraient deux jeunes hommes âgés de 25 et 28 ans qui ont été interpellés au niveau de la Corniche à Annaba.

Les deux prévenus ont été confrontés aux images vidéo où ils apparaissent indique le journal El Khabar. L’Est Républicain précise que les deux jeunes hommes ont été confrontés "à leur victime, le convoyeur de fonds qui devait verser la recette de la journée à la banque au moment de la tentative" et qui les "a formellement identifiés."

Les deux braqueurs présumés ont été placés en mandat de dépôt par le juge d'instruction près le tribunal d’Annaba.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.