MAROC
08/09/2015 07h:35 CET

Élections: Un collectif d'associations veut accorder plus de temps de parole aux femmes et jeunes candidats

Élections: Les femmes et les jeunes d'abord
Élections: Les femmes et les jeunes d'abord

POLITIQUE - Au lendemain des élections régionales et communales du 4 septembre, l'heure est au bilan. Après le CNDH, c'est au tour du collectif associatif pour l'observation des élections (CAOE) de faire ses recommandations pour les scrutins futurs.

Le collectif a ainsi plaidé, dans un rapport préliminaire d'observation des élections, dont le contenu a été présenté lundi à Rabat lors d'une conférence de presse, pour la révision des critères de répartition du temps de parole des différents partis politiques dans les médias publics, notamment pendant la période électorale.

Le CAOE a aussi appelé à consacrer un temps de parole spécial aux femmes et aux jeunes candidats aux élections dans les médias publics, et à ouvrir la voie à la participation des chaînes de radio régionales aux campagnes électorales. Objectif: accorder plus de temps aux partis politiques et "renforcer la notion de la régionalisation".

Un cadre juridique pour les médias électroniques

Concernant la couverture médiatique des élections, le collectif souhaite aussi l'adoption de mécanismes pour "mieux informer les électeurs des programmes des partis". Le CAOE a également plaidé pour la création d'un cadre juridique et éthique pour régir l'accès aux médias électroniques avant et durant la campagne électorale.

Le CAOE a également plaidé pour la création d'un cadre juridique et éthique pour régir l'accès aux médias électroniques avant et durant la campagne électorale.

LIRE AUSSI: