MAROC
07/09/2015 13h:39 CET | Actualisé 07/09/2015 17h:38 CET

Portrait de Driss El Azami El Idrissi, ministre délégué chargé du budget et futur maire de Fès

DR

PORTRAIT- Ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des finances chargé du budget depuis janvier 2012, Driss El Azami El Idrissi a vu le jour à Fès, en 1966. Un demi siècle plus tard, l'enfant du pays revient pour présider au destinée de la ville. Samedi 5 septembre, lors d'un point de presse, Abdelillah Benkirane him self a annoncé que l'homme qui succéderait à Hamid Chabat au poste de maire de la ville spirituelle serait Driss EL Azami El Idrissi.

L'ombre de Benkirane

Driss El Azami, c'est en quelques sortes le technocrate du PJD. À 49 ans, le ministre du gouvernement Benkirane semble collectionner les diplômes. Il en compte sept pour être précis. Ce père de famille amoureux des chiffres et des maths en général est (entre autres) titulaire d’un diplôme des études supérieures de l’Institut d’administration des entreprises de l’Université de Paris I panthéon-Sorbonne, d’un diplôme des études financières, économiques et bancaires de Marseille, d’un diplôme du cycle supérieur de l’Ecole nationale d’administration de Rabat...

Celui que ses proches décrivent comme quelqu'un de "calme, qui ne traine pas de casserole", a représenté le Maroc aux Conseils d’administration de la Banque arabe pour le développement en Afrique (BADEA), de la société maroco-libyenne d’investissement et a également été membre du comité exécutif du groupe d’Action de l’efficience du soutien public au développement, un département relevant de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Au sein du parti, Driss El Azami El Idrissi est également conseiller économique et financier du groupe parlementaire et membre du secrétariat général du parti de la lampe.

Selon nos confrères de Médias24, Abdelilah Benkirane "a été soulagé de l’avoir à ses côtés après la disparition de Abdallah Baha". Il faut dire que les deux hommes sont proches. Il n'y a qu'à voir les photos de Benkirane durant la campagne électorale, où l'on voyait El Azami suivre le chef du Gouvernement comme son ombre.

Le ministre délégué a marqué les esprits en évinçant Chabat de son fief électoral. Avec 72 sièges sur 97 à Fès, le ministre permet au PJD de remporter la majorité absolue à Fes.

LIRE AUSSI :