MAROC
07/09/2015 07h:42 CET | Actualisé 07/09/2015 08h:13 CET

Portrait: Qui est Hicham Naciri, l'avocat du palais?

Qui est Hicham Naciri, l'avocat du palais?
DR
Qui est Hicham Naciri, l'avocat du palais?

PARCOURS - Qui est Hicham Naciri, l'avocat du palais? Dans un article publié sur Le Monde Afrique, le site d'information revient sur le fabuleux destin de Me Naciri, récemment mis sous le feu des projecteurs, suite à l'affaire dite du "chantage royal".

Il faut dire que Hicham Naciri occupe une place de choix dans ce dossier: c'est en effet lui qui a été mandaté par le palais pour "négocier" avec les deux journalistes français. "Comment cet avocat de 46 ans, spécialisé dans le conseil en droit des affaires, plus habitué au confort feutré des bureaux des grands PDG du Maroc et du continent africain, s’est-il retrouvé au centre d’un tel polar?", s'interroge Le Monde.

Malgré sa discrétion médiatique, le fils de l'ex ministre de la Justice a connu un parcours fulgurant. Au début du nouveau règne, les Naciri participent au lancement de Méditel, conseillent les plus grands groupes dans des opérations de fusions acquisitions, assistent l'Etat dans la mise en place de nombreux projets...

Toujours plus haut

"En 2003, le cabinet s’associe à Gide-Loyrette-Nouel, au sein duquel Hicham Naciri a fait ses premières armes (...) Cette association avec un cabinet étranger creuse l’écart avec les concurrents et ne plaît pas à tout le monde. Mais le conseil de l’ordre valide cette joint-venture, au grand dam de la vieille garde (...)."

"'Me Hicham Naciri? C’est un modèle pour nous. Il a été le premier à parier sur l’association avec un grand partenaire international", témoigne Mehdi Kettani, l’un des avocats marocains qui montent".

Quelques années plus tard, en 2011, Naciri fils, qui vise toujours plus haut, plus grand, abandonne ses partenaires français et s'associe à Allen & Overy,"C’est la première installation au Maroc d’un cabinet anglo-saxon. Il entend en faire un 'hub' pour les dossiers d’affaires tournés vers l’Afrique subsaharienne, en osmose avec la nouvelle diplomatie africaine de Mohammed VI", affirme Le Monde.

"Catch me if you can!"

Et le succès est au rendez-vous pour le golden boy: "Désormais griffé 'Allen', Me Naciri règne dans des bureaux luxueux en bord de mer, à Casablanca. Les affaires prospèrent. Il dirige pleinement le cabinet, supervise personnellement l’activité de contentieux, jusque-là dévolue à son père".

Une réussite qui fait des jaloux, à en croire le site d'information: "Plusieurs de ses confrères dénoncent 'le gigantisme d’Allen', le luxe des locaux et le train de vie de Me Naciri, que symbolise sa Maserati. Une litanie de critiques, toujours sous couvert de l’anonymat, qui semble plutôt confirmer l’avance qu’il a prise sur ses concurrents: 'Qu’on l’aime ou pas, Hicham est le meilleur d’entre nous, tranche un confrère marocain installé à Paris. Il a écrasé tout le monde et pris une avance définitive. Ses associations successives lui ont permis à chaque fois de passer un cap. C’est “catch me if you can!”

LIRE AUSSI: