MAROC
05/09/2015 06h:21 CET | Actualisé 05/09/2015 06h:24 CET

Communales et régionales: Le PAM en tête, talonné de près par le PJD selon les premiers résultats

Elections: Nette avancée du PJD qui talonne le PAM
Facebook
Elections: Nette avancée du PJD qui talonne le PAM

SCRUTINS – Le parti du premier ministre Abdelilah Benkirane a réalisé un nette avancée lors des élections communales et régionales du 4 septembre.

Selon les résultats provisoires annoncés dans la nuit de vendredi à samedi par le ministère de l’Intérieur, le PJD arrive en deuxième position, juste derrière le PAM, avec 4.187 sièges soit 17,1% des voix, contre son rival crédité de 20,7% (5.064 sièges), après le dépouillement de 81% des votes.

Suivent le Parti de l'Istiqlal (PI) avec 3.924 sièges (16,09%), le Rassemblement national des indépendants (RNI) avec 3.343 sièges (13,71%), le Mouvement populaire (2.347 sièges, 9,62%), l'USFP (2.008 sièges, 8,23%), le Parti du progrès et du socialisme (1.312 sièges, 5,38%) et l’Union constitutionnelle (1.124 sièges, 4,61%).

Le scrutin du 4 septembre a connu la participation de 8.121.000 électeurs, contre plus de 7 millions lors des élections communales de 2009, soit un taux de participation de 52,3%.

Le parti de la lampe a plus que triplé son score des précédentes élections communales et régionales (5,4%), en 2009, alors que le PAM a stagné (21%). "Ces résultats confirment la confiance du peuple marocain dans le travail gouvernemental", a déclaré à l'AFP Abdelali Hamieddine, un haut dirigeant du PJD. "Notre but était d'obtenir un résultat politiquement significatif et c'est ce que nous avons fait".

En tête dans les grandes villes

Le PJD est notamment arrivé en tête des élections au niveau des grandes communes de la région du Grand Casablanca-Settat, de la région Rabat-Salé-Kénitra, de la province d’Errachidia, de la préfecture de Tanger-Assilah, de même qu’à Nador, Berkane et Oujda, à Agadir Ida-Ouatane et à Fès.

Le scrutin de vendredi a servi à désigner environ 32.000 élus locaux, dont 678 conseillers régionaux pour la première fois élus au suffrage universel direct.

LIRE AUSSI:Communales et régionales 2015: Les politiques votent aussi (PHOTOS)