MAROC
04/09/2015 07h:51 CET | Actualisé 04/09/2015 08h:16 CET

Une étude sur les jeunes et la politique prévoit 53% de jeunes votants pour le 4 septembre

ÉLECTIONS - 53% des jeunes comptent voter pour les élections communales et régionales du 4 septembre contre seulement 35% de votants en 2011. C’est ce qu’affirme une enquête menée par l’Organisation marocaine des jeunes décideurs (OMJD) et publiée le 2 septembre.

Cette ONG nationale a mené une étude auprès de 2023 jeunes entre 18 et 35 ans et provenant de huit régions différentes dans le cadre d’un projet intitulé "Citoyenneté et Vie Publique: Pour une Jeunesse Responsable". Cette enquête explicite le sentiment des jeunes vis-à-vis de la politique afin de donner une vision plus claire de cette relation jeunesse-politique.

On apprend ainsi que près de "91% des jeunes jugent que la communication entre les politiciens et les jeunes est insuffisante ou nulle", ce qui pourrait être expliqué par l’image que les jeunes ont des politiciens puisque "68% des jeunes estiment que les hommes et les femmes politiques ne pensent qu’à leurs intérêts personnels".

L’enquête de l’OMJD montre également la faible participation de la jeunesse à la vie politique puisque seulement 4,15% des jeunes interrogés sont membres d’un parti politique. Il y a tout de même un espoir quant à la jeunesse partisane puisque 28% des jeunes veulent rejoindre un parti politique.

Présidée par Youssef Oukhallou, l’OMJD compte actuellement 520 membres sur l’ensemble du royaume et "vise à renforcer la présence des jeunes universitaires au niveau des postes de responsabilité entrepreneuriale, outre le développement de la conscience politique chez les jeunes et les sensibiliser par rapport à la gestion de la chose publique".

LIRE AUSSI :