MAROC
04/09/2015 10h:00 CET | Actualisé 04/09/2015 10h:01 CET

Industrie: Un mois de juillet morose selon Bank Al-Maghrib

Industrie: Un mois de juillet morose selon Bank Al-Maghrib
DR
Industrie: Un mois de juillet morose selon Bank Al-Maghrib

CONJONCTURE - L’activité industrielle s’est légèrement contractée au mois de juillet par rapport au mois précédent, selon les résultats de l'enquête mensuelle de Bank Al-Maghrib (BAM), réalisée auprès de 400 chefs d'entreprise dans le secteur industriel.

Dans le détail, la production aurait même diminué dans l’ensemble des branches, à l’exception des industries textile, habillement et cuir, où elle aurait stagné, selon l’enquête de la banque centrale marocaine.

Par secteur, l’agroalimentaire aurait été marqué par une baisse de la production, malgré une bonne saison agricole. En revanche, les ventes auraient connu une amélioration.

Il en est de même pour la branche des industries chimiques et parachimiques, dont la production aurait enregistré une baisse face à une stagnation des ventes et une baisse des nouvelles commandes. Ce ralentissement est principalement dû au recul de la sous-branche raffinage, qui a été marquée par la baisse des activité de la Samir dès le mois de juillet. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si 25% des opérateurs des industries chimiques et parachimiques indiquent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution de la production et 24% quant à l’évolution des ventes.

L'industrie métallurgique, qui traverse une période difficile marquée par une concurrence de plus en plus rude, a marqué le pas avec une baisse de la production au cours du mois de juillet par rapport au mois de juin. Les ventes et les nouvelles commandes auraient connu aussi une baisse sur la même période.

Sur les trois prochains mois, à l’exception des chefs d'entreprises des industries agroalimentaires et ceux des industries chimiques et parachimiques, tous les patrons du secteur industriel sondés par la BAM anticipent une baisse de leur production accompagnée d’une amélioration de leurs ventes.

LIRE AUSSI: