ALGÉRIE
03/09/2015 12h:19 CET | Actualisé 03/09/2015 12h:19 CET

Tunisie: nette progression des entrées des touristes algériens

DR

Après de l’attaque de Sousse du 26 juin, les Algériens ont manifesté leur solidarité avec leurs voisins de l'est. Ils se sont engagés, notamment sur les réseaux sociaux à venir en masse pour passer leurs vacances en Tunisie. Un geste que les tunisiens ont apprécié.

En Tunisie, les entrées touristiques ont baissé de 38,1%, du 1er Janvier au 20 Août (entre 2010 année de référence et 2015), résultant d’une chute vertigineuse des entrées des touristes européens de 59%, à 1.023.533 visiteurs. La régression des européens a été de 29,2%, par rapport à l’année écoulée, selon les derniers chiffres publiés par le ministère du tourisme et de l’artisanat.

Les baisses les plus notables sont constatées au niveau du marché français (-64,1%) à 342.997 touristes. Par rapport à la même période de l’année dernière, la chute a été de 32,5%. Les allemands ont aussi boudé la Tunisie avec seulement 154.435 touristes, en diminution de 41,6% par rapport à 2010 et de 37,7% comparé à 2014. Les anglais les plus touchés par l’attentat perpétré dans un hôtel de Sousse (26 juin 2015), n’ont été que 200.000 à venir en Tunisie (-8,5 % par rapport à 2010 et -27 % par rapport à l’année dernière). De même, le nombre des italiens n’a pas dépassé les 59 000 de touristes, avec des baisses respectives de 75,2% par rapport à 2010 et 65,7% comparé à 2014.

D'autres nationalités ont également évité de passer leurs vacances estivales en Tunisie, faute de sécurité et suite à des attentats terroristes perpétrés dans les six premiers mois de cette année.

Baisse du trafic aérien de passagers en juin 2015

Pour ce qui est des maghrébins, le repli a été de 12,9%, par rapport à 2010, avec toutefois une nette progression des entrées des algériens (+ 23,6%) à 854,9 mille personnes. Selon la Banque Centrale de Tunisie, les principaux indicateurs de l’activité touristique ont accusé un repli notable, au mois de juillet 2015, ayant touché en particulier les nuitées touristiques globales (respectivement de – 64,9% et -76,6% (par rapport au même mois de 2010 et 2013). Les recettes touristiques en devises ont fortement régressé de -50,7% et -59,6%.

Parallèlement, le secteur du transport aérien a enregistré, au mois de juin 2015, une baisse du trafic aérien de passagers (-32,1% en glissement annuel contre -0,7% au même mois de l’an passé).

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.