MAROC
02/09/2015 08h:22 CET | Actualisé 02/09/2015 08h:23 CET

France: Qui est Myriam El Khomri, la nouvelle ministre du Travail, d'origine marocaine?

Qui est Myriam El Khomri, la nouvelle ministre française du Travail, d'origine marocaine?
AFP
Qui est Myriam El Khomri, la nouvelle ministre française du Travail, d'origine marocaine?

POLITIQUE - On connaît donc le successeur de François Rebsamen, l'ex-ministre français du Travail. En l'occurrence, il s'agit d'une femme puisque c'est Myriam El Khomri qui a été nommée ce mercredi 2 septembre pour le remplacer.

Nommée secrétaire d'État chargée de la ville dans le gouvernement Manuel Valls II en août 2014, Myriam El Khomri connaît donc une importante promotion au sein du gouvernement.

Née à Rabat, âgée de 37 ans, Myriam El Khomri est la benjamine du gouvernement. Elle était encore il y a un peu plus d'un an adjointe à la maire de Paris, Anne Hidalgo, en charge de la sécurité et de la prévention. Elle a adhéré au Parti socialiste (PS) après le premier tour de l'élection présidentielle de 2002, marqué par l'élimination de Lionel Jospin par Jean-Marie Le Pen.

Enfance à Tanger

Fille d’une enseignante bretonne et d’un commerçant marocain installé à Bordeaux, Myriam El Khomri est arrivée en France à l'âge de neuf ans, après avoir vécu les premières années de sa vie à Tanger où elle a passé "une enfance fabuleuse", confiait-elle à Jeune Afrique.

Ses anciennes attributions de secrétaire d'Etat à la Ville sont récupérées par Patrick Kanner, son ancien ministre de tutelle en charge de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Cette nomination est une surprise, le nom de Myriam El Khomri n'ayant jamais été avancé parmi les candidats possibles. François Rebsamen était démissionnaire après avoir retrouvé son fauteuil de maire de Dijon suite au décès brutal d'Alain Millot le 27 juillet.

Myriam El Khomri aura la lourde tâche de tenter d'inverser la courbe ascendante du chômage, un engagement du chef de l'Etat qui en a fait la condition sine qua non de sa candidature à un second mandat.

LIRE AUSSI:Ces Marocains qui percent en politique à l'étranger (PHOTOS)