ALGÉRIE
02/09/2015 13h:51 CET | Actualisé 02/09/2015 13h:51 CET

JM-2021: "l'Algérie n'a dépensé que 100.000 euros pour la promotion de la candidature d'Oran"

Twitter/midi30

Environ 100.000 euros ont été dépensés par l'Algérie pour la promotion de la candidature de la ville d'Oran pour abriter les Jeux Méditerranéens de 2021, a affirmé Mustapha Berraf, président du Comité Olympique et sportif Algérien (COA), qui a tenu à démentir les "voix contestataires" faisant état de la somme de 5 milliards de dollars.

Accusée de manquer de fair-play financier, l'Algérie aurait payé jusqu'à 5 milliards de dollars pour "ravir la vedette à la ville de Sfax", concurrente directe de la ville Oran. Une information "catégoriquement" rejetée par Berraf, qui a détaillé les dépenses du pays pour la promotion de la candidature de la ville de l'ouest algérien.

"Pendant notre campagne à l'organisation des Jeux Méditerranéens de 2021, nous avons dépensé environ 100.000 euros, dont 20.000 euros pendant notre séjour à Pescara (Italie)" où s'est tenu le vote, a expliqué le président du COA au Forum du journal El-Moudjahid.

"Le reste de la somme a servi à couvrir les frais d'hébergement, de déplacement et de restauration des différentes délégations, venues à Alger et Oran pour inspecter certains projets, qui étaient déjà en cours de réalisation" a affirmé Berraf.

Berraf a assuré que c'est surtout la solidité du dossier présenté par l'Algérie et la qualité des infrastructures proposées qui ont fait la différence. Il a même affirmé que "l'Algérie a présenté un dossier beaucoup plus concret" par rapport à ses concurrents, "avec des infrastructures déjà en cours de réalisation, et cela a fait la différence".

Il a , en outre, rajouté que "les projets en cours de réalisation à Oran étaient planifié depuis longtemps et ils auraient été réalisés, même si l'Algérie n'était pas candidate à l'organisation des JM de 2021".

LIRE AUSSI: Jeux méditerranéens 2021: la candidature d'El Bahia a séduit, Oran abritera l'événement

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.