MAGHREB
01/09/2015 13h:40 CET

Bernard-Henri Lévy pose aux côtés des combattants kurdes face à Daech

Twitter Bernard Henri Levy

On peut dire qu'il est coutumier du procédé. En février 2014, BHL posait à Kiev devant les barricades, en pleine révolution ukrainienne. Le philosophe et essayiste s'était aussi rendu en Libye durant la guerre civile de 2011, là aussi photos à l'appui. Depuis dimanche 30 août, Bernard Henri-Lévy documente sur Twitter son nouveau déplacement en terrain hostile, cette fois en Irak.

Dans les photos qu'il a publiées sur son compte, on peut le voir poser aux côtés des Peshmergas, ces combattants kurdes qui affrontent Daech. Du côté de Mossoul, Erbil ou Kirkouk, grandes villes du Kurdistan irakien, on peut voir BHL avec un général et avec des soldats, femmes et hommes "en première ligne" face au groupe jihadiste qui s'est emparé de vastes pans des territoires syrien et irakien depuis l'été 2014.

A cette occasion, Bernard-Henri Lévy publie aussi une tribune sur le site de l'hebdomadaire Le Point. Dans ce texte (article abonnés) intitulé "Pourquoi Daesh perdra la guerre", il estime notamment que les jihadistes "seront vaincus parce que ce sont de bons terroristes, mais de mauvais soldats". Pour lui, ces "coupeurs de têtes", "ces barbares" sont des "lâches".

Lire aussi :

Temple détruit par l'EI à Palmyre: l'Unesco et l'Onu dénoncent "crime de "guerre" et "acte barbare"

Marché aux esclaves sexuelles: Jinan, 18 ans, rescapée de Daech, raconte

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.