MAROC
31/08/2015 09h:48 CET | Actualisé 31/08/2015 11h:21 CET

Performances mitigées en 2014 pour la Bourse de Casablanca

Performances mitigées en 2014 pour la Bourse de Casablanca
DR
Performances mitigées en 2014 pour la Bourse de Casablanca

COTATIONS - Bilan mitigé pour la bourse de Casablanca pour l’exercice 2014, avec une capitalisation boursière à la hausse et une baisse des volumes des transactions et du chiffre d’affaires. C'est ce qui ressort du rapport annuel du marché officiel des actions au Maroc.

Parmi les indicateurs dans le vert, une légère embellie pour le MASI (Moroccan All Shares Index), qui s'est établi à +5,55%, contre une baisses de -2,62% en 2013. La capitalisation boursière a elle, augmenté de 7,4% pour s'établir 434,4 milliards de dirhams, soit une progression de 6,1% par rapport à 2013.

"Les principales places boursières internationales ont affiché au terme de l’année des performances modestes, en témoigne la hausse de 3% du MSCI World. Il en va de même pour le marché boursier marocain dont les principaux indicateurs ont connu un léger redressement", analyse Karim Hajji, Directeur général de la Bourse de Casablanca

Introduction des Résidences Dar Saada

Le marché a enregistré l’introduction des Résidences Dar Saada qui a franchi les portes de la Bourse de Casablanca à travers l’augmentation de 20% de son capital. Une opération qui a permis à l’entreprise de lever 1,1 milliard de dirhams. La Bourse de Casablanca a également enregistré 6 augmentations de capital et 4 émissions obligataires. Les montants de ces opérations se sont établis, respectivement à 425 millions et 184,1 millions de dirhams.

D’autres appels au marché ont été réalisés au cours de l’année. 6 entreprises ont procédé à des augmentations de capital et 4 à des émissions obligataires. Les montants de ces opérations se sont établis, respectivement à 425 millions de MAD et 184,1 millions de dirhams.

Partenariat avec la bourse de Londres

L’exercice 2014 a également été marqué par la conclusion d’un “important partenariat avec London Stock Exchange Group (LSEG). Important, parce qu’il permettra de positionner la place casablancaise comme hub régional efficient”, lit-on dans le rapport de la Bourse de Casablanca.

Cette collaboration portera sur la création d’un marché dédié aux PME marocaines, le lancement de nouveaux produits et la mise en place d’une infrastructure de marché adaptée à l’évolution du marché financier marocain.

Mais l’exercice 2014 a aussi été marqué par des performances mitigées, au premier rang desquelles une baisse des volumes des transactions de 19,8% par rapport à 2013, soit 49,8 milliards de dirhams en valeurs.

LIRE AUSSI:

Bourse de Casablanca: Managem et SMI dans le rouge