ALGÉRIE
31/08/2015 08h:48 CET | Actualisé 31/08/2015 09h:05 CET

Une vidéo de jeunes filles et garçons en maillot de bains à Djeddah "choque" l'Arabie Saoudite

"Pour vivre heureux, vivons caché". L'adage est encore plus vrai en Arabie Saoudite si l'on veut éviter les foudres de la police religieuse du "Amr Bel Ma3rouf Wal Nayh 3an Al Mounkar (littéralement : l'incitation au bien et au pourchassement du mal).

Mais peut-on vivre caché à l'ère de l'iphone? Ces images des jeunes, filles et garçons, en maillot de bains, qui dansent ensemble ne se déroulent pas sur la Costa Del Sol, ni même à Beyrouth... et encore moins à Las Vegas comme un hashtag "indigné" le suggère.

C'est dans la bonne ville saoudienne de Djeddah, si proche de la Mecque, qu'a lieu cette rencontre festive dans un centre de repos. Un iPhone indélicat a gâché le bonheur futur des "habitués" et du propriétaire du centre de repos en enregistrant les images qui, diffusées sur les réseaux sociaux, suscitent un "choc" en Arabie Saoudite.

Des hashtags sur twitter intitulé "Sardaigne en Arabie Saoudite" et "mixité plage Djeddah" #شاطي_سردينيا_في_جده و#اختلاط_شاطئ_جدة reproduisent des discours réprobateurs sur la "dépravation" des mœurs et appelant à des "punitions sévères."

Des informations avaient fait état de l'arrestation d'une cinquantaine de personnes mais indique Huffpost Arabi, les dernières informations publiées par un site saoudien évoquent l'arrestation de 4 personnes dont le propriétaire du club, un saoudien d'origine soudanaise et trois de ses employés.

Le site saoudien a démenti l'arrestation des jeunes filles et garçons qui apparaissent en maillot de bain dans les images filmées dans un centre de repos situé sur la corniche de Djeddah qui a été définitivement fermé. Des poursuites "légales" vont être engagées contre le propriétaire et le directeur du centre de repos, a-t-il indiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.