ALGÉRIE
28/08/2015 10h:52 CET | Actualisé 28/08/2015 10h:55 CET

Affaire de la mort des deux jeunes à Makouda : les habitants de Taourga et le FFS exigent la vérité

Photo Liberté

Deux jeunes de Taourga, 70 km à l’est de Boumerdès, ont trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche dernier dans des conditions tragiques. La découverte des corps sans vie de deux jeunes dans un véhicule carbonisé et criblé de balles, au lieu-dit Lemghassel dans commune de Makouda a plongé toute la région dans l’émoi et la consternation.

Indignées, les familles des victimes ainsi que les habitants de Taourga ont coupé la route nationale n°12 plusieurs fois exigeant de connaitre la vérité sur la mort des deux jeunes.

"Nous ne voulons que la vérité. S’il s’agit d’une bavure militaire, qu’on nous le dise. Nous réclamons une enquête sérieuse pour connaître les dessous de cette affaire",ont rapporté les quotidien Liberté et El Watan.

Depuis l’annonce de la nouvelle, c’est tout le village qui est plongé dans l’émoi et la consternation et la population locale s’est mobilisée pour exiger toute la vérité sur ce terrible drame rapporte Liberté en indiquant qu’une enquête aurait été diligentée pour déterminer les circonstances exactes de cette tragédie.

Une semaine après cette découverte macabre, apprend-on encore, aucune version des faits n’a encore été donnée par les autorités. Malgré les interpellations incessantes et la protestation de la population locale, les auoroités gardent toujours le silence sur ce qui s'est passé sur la route de Makouda. Chose qui envenime la situation et décuple les suspicions sur les circonstances réelles de la mort de ces deux jeunes.

Se joignant aux famille des victimes et à la population locale, le Front des forces socialistes (FFS), dans un communiqué publié sur son site, "exige que toute la lumière soit faite autour de ce drame"

Le FFS, ne manque pas de "mettre en garde contre les tentatives de déstabilisation de la région". Il en appelle, ainsi, à la sagesse de la population en l'exhortant à rester vigilante.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.