ALGÉRIE
27/08/2015 07h:54 CET | Actualisé 27/08/2015 08h:03 CET

Un premier groupe de 260 hadjis a quitté l'Algérie pour les lieux saints

Instagram/chloe_nejma

La saison du Hadj 2015 s’est ouverte, hier, mercredi avec le départ du premier groupe de pèlerins algériens composé de 260 hadjis depuis l'aéroport d'Alger Houari Boumédiène.

Toutes les difficultés rencontrées auparavant par les hadjis ont été aplanies pour assurer aux pèlerins les conditions idoines pour accomplir ce rite", a déclaré le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aïssa, présent au moment du départ, en compagnie du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra, du directeur de l'Office national du hadj et de la omra (ONHO), Youcef Azouza ainsi que de l'ambassadeur de l'Arabie saoudite à Alger, Mahmoud Ben Hussein Qatan.

Abordant “l'"augmentation du quota du hadj pour l'Algérie", Mohamed Aïssa a déclaré que ce dossier exige une coordination avec les autorités saoudiennes", tout en saluant les "efforts considérables" des autorités saoudiennes en faveur des hadjis algériens.

LIRE AUSSI:Hadj 2015: 28.800 hadjis attendus, légère hausse des tarifs du pèlerinage

A partir de la "prochaine saison, le quota habituel de l'Algérie de 36.000 hadjis sera reconduit, et ce, après le parachèvement des travaux d'extension", a affirmé le ministre qui souhaite que l'Algérie puisse atteindre un quota de 40.000 hadjis.

Quelque 18.000 visas ont d’ores et déjà été délivrés pour les Algériens, a souligné l'ambassadeur saoudien précisant que les visas restants seront accordés la semaine prochaine.

Lors de son intervention, il a déclaré que son pays avait mis en place toutes les mesures sécuritaires et sanitaires pour assurer le bien-être des hadjis assurant "qu'aucune menace de virus n'est à signaler". La saison 2014 avait été endeuillée par la mort de centaines de pèlerins contaminés par le coronavirus.

LIRE AUSSI:El Hadj, un pèlerinage qui rapporte gros

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.