MAROC
27/08/2015 14h:32 CET | Actualisé 27/08/2015 16h:42 CET

Le journaliste français Éric Laurent interpellé pour avoir essayé de faire chanter Mohammed VI selon RTL

DR

JUSTICE - Pour avoir essayé de faire chanter le roi Mohammed VI, le journaliste et essayiste français Éric Laurent aurait été interpellé ce jeudi à Paris par les autorités françaises, selon RTL.

L’affaire remonte au 23 juillet 2015. Le coauteur du livre "Le roi prédateur" entre en contact avec le cabinet du roi du Maroc. Le motif? L'auteur “annonce qu'il va publier un livre à charge et sollicite un rendez-vous”, écrit RTL.

Le 11 août, une rencontre a lieu entre l'écrivain et un avocat marocain. Au cours de ce face à face, Éric Laurent aurait réclamé trois millions d'euros en échange de la non-publication de son livre à charge.

Des menaces qui ont amené les autorités marocaines à porter plainte auprès du procureur de Paris contre le journaliste français pour chantage et extorsion, selon la même source.

Après l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris, une nouvelle réunion a lieu entre les deux parties, cette fois sous surveillance policière.

“L'écrivain se serait accordé sur une transaction à deux millions d'euros, accepté une avance de 80.000 euros et renoncé par écrit à la publication. Il a finalement été interpellé à la sortie de ce restaurant parisien, en compagnie, semble-t-il, de sa coauteure qui travaillait sur cet ouvrage”, conclut RTL. Il s'agissait en l’occurrence de Catherine Graciet, avec qui il avait écrit "Le roi prédateur".