ALGÉRIE
26/08/2015 10h:42 CET | Actualisé 26/08/2015 14h:41 CET

Etats-Unis: deux journalistes tués par balles pendant un direct en Virginie

Twitter/ WDBJ7

Une reporter et un caméraman d'une chaîne de télévision locale en Virginie (est des Etats-Unis) ont été abattu par balles lors d'un direct mercredi matin, selon les images de l'incident et l'employeur.

Sur les images filmées par le caméraman de WDBJ-TV avant d'être tué, on entend d'abord des coups de feu, la caméra tombe ensuite au sol et filme les jambes du tireur qui abat hors champ la journaliste dont on entend seulement les cris.

Les deux victimes, Alison Parker, reporter, et Adam Ward, cameraman, âgés de 24 et 27 ans, étaient tous deux originaires de la région. La police serait à la recherche du suspect à l’origine des coups de feu. Les deux employés réalisaient une interview lorsque le feu a été ouvert, les images ont été enregistrées.

"Nous ignorons les motifs, nous ignorons qui est le suspect, ou le tueur", a-t-il poursuivi, disant s'être entretenu peu avant avec la police du conté de Franklin County.

Alison Parker avait décidé de fêter son dernier jour dans cette émission matinale, selon l'employeur. "Alison avait apporté des ballons. C'était sa dernière matinale et nous fêtions ça", selon son employeur.

Les deux journalistes tués étaient "chacun amoureux d'autre membres de l'équipe de WDBJ", selon le directeur de la chaîne.

Un présentateur de la chaîne, Chris Hurst, a confié sur Twitter peu après les faits que lui et Alison Parker étaient "très amoureux". Sur une photo de lui et de la victime, il écrit "nous venions juste d'emménager ensemble", "je suis sonné".

"Elle travaillait avec Adam tous les jours. Ils formaient une équipe. J'ai le cœur brisé pour sa fiancée", a encore témoigné Chris Hurst, qui a envoyé quatre longs tweets peu après l'incident.

L'interview se déroulait sur le balcon d'un immeuble en bord de lac dans la ville de Moneta, près de Roanoke en Virginie.

C'est non loin de cette qu'un homme avait abattu 32 personnes sur le campus de Virginia Tech en 2007 avant de se suicider. Il est très facile de se procurer une arme dans l'Etat de Virginie.

"J'ai le coeur brisé par ces meurtres insensés", a réagi le gouverneur.

Le tireur a filmé et diffusé la scène où il tue les journalistes

Le tireur a lui-même filmé la scène où il abat les deux journalistes et a diffusé deux vidéos sur ses comptes Twitter et Facebook.

On peut le voir, sur la dernière vidéo de l'utilisateur du compte @bryce_williams7, brandir un pistolet visant la journaliste, vêtue d'une jupe rouge et d'un haut noir, en train d'interviewer un autre femme en veste blanche.

Visiblement personne ne remarque l'arme brandie par le tireur, le caméraman lui tournant le dos pour filmer le paysage et la journaliste étant absorbée par son interview.

Le tueur abaisse ensuite brièvement sa caméra ou son téléphone portable vers le sol, avant de tirer huit coups de feu en direction de la reporter.

Les images montrent clairement la main du tueur vêtu d'une chemise bleue à carreaux, tenant le pistolet.

Des images chaotiques s'en suivent et la vidéo s'arrête.

Le compte Twitter de Bryan Williams avait été suspendu en milieu journée.

Il a tenté de se suicider

L'homme qui a tué les deux journalistes de WDBJ7 a tenté de se suicider, ont rapporté des médias américains.

Le tireur avait été donné mort dans un premier temps par la chaîne WDBJ7 ainsi que plusieurs autres médias. Puis la chaîne locale est revenue sur ses affirmations en rapportant qu'il était très grièvement blessé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.