ALGÉRIE
25/08/2015 12h:48 CET | Actualisé 25/08/2015 12h:55 CET

La mairie d'Islington (Londres) s'excuse auprès de Réda Hassaïne et évoque un "malentendu"

réda hassaïne

Reda Hassaïne, ancien agent d'infiltration pour le compte des services secrets britanniques (MI5) qui a aidé à faire tomber l'imam islamiste radical Abou Hamza a "gagné sa bataille" au sujet de son logement à Londres, rapporte mardi 25 août l'Evening Standard.

Reda Hassaïne avait reçu une mise en demeure de quitter les lieux de la part du service des logements de la Mairie d'Islington, dans le centre de Londres au motif qu'il n'a pas respecté les termes de son bail en disparaissant pendant de longues périodes.

LIRE AUSSI : Réda Hassaïne explique qu'il ne sera "jamais SDF" et annonce le lancement d'un Hebdo à Alger

Hassaïne qui vit à Islington depuis 1997 a nié cette assertion tout en soulignant qu'il était, en raison des menaces qui pèsent sur lui, contraint d'observer un "profil bas complet" et qu'il ne répondait pas quand des visiteurs inconnus frappaient à sa porte.

Il avait également souligné qu'il appréciait l'anonymat que lui assurait cet appartement mais qu'il était tenu, par précaution, de s'en absenter parfois pendant deux ou trois semaines.

La mairie, indique l'Evening Standard qui avait fait état de l'affaire, a désormais présenté ses excuses à Réda Hassaïne en évoquant un "malentendu" et un "excès de zèle."

Des fonctionnaires du service du logement ont indiqué qu'ils ignoraient son action secrète passée mais qu'ils savent désormais pourquoi il tenait à garder un "profil bas".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.