ALGÉRIE
25/08/2015 13h:19 CET | Actualisé 25/08/2015 13h:39 CET

Jeux méditerranéens 2021: rude concurrence entre Oran et Sfax à deux jours de la sélection de la ville hôte

Facebook/Jeux-Méditerranéens-Oran-2021

Le comité international des jeux méditerranéens annoncera le 27 août, à Pescara (Italie), le nom de la ville qui accueillera la 19e édition des jeux méditerranéens 2021. Oran (Algérie) et Sfax (Tunisie), les deux villes candidates, retiendront leur souffle jusque-là.

Pour abriter les JM 2021, "El Bahia" Oran compte achever le nouveau complexe olympique Belgaid en cours de construction. "Oran 2021 a l’honneur de présenter des infrastructures de haut niveau, dont un nouveau complexe olympique dote d’un stade d’une capacité dépassant les 40.000 spectateurs. Ces infrastructures sportives modernes sont totalement conformes aux exigences en termes d’accueil et de sécurité des équipes, des officiels, des médias et des spectateurs", détaille la présentation officielle.

Oran mise aussi sur son infrastructure déjà en place, surtout en matière d'hébergement et de transport. Les hôtels de luxe de la deuxième plus grande ville algérienne, mis en évidence dans la présentation de la candidature, s'ajoutent aux centres d’hébergement et aux structures d’entraînement. Le tramway de la ville, dont l'extension atteindra le complexe Belgaid, est également un atout.

Mais la candidature oranaise manque de visibilité. La campagne reste discrète malgré le soutien de sportifs comme l'ancien footballeur Lakhdar Belloumi et l'ancien nageur Salim Iles, qui apparaissent dans la vidéo officielle de la candidature, ainsi que celui d'artistes connus comme Cheb Khaled et Cheba Zehouania, qui ont participé à un gala de soutien le 13 août dernier.


LIRE AUSSI:JM 2021: gala de soutien à la candidature d'Oran, avec un grand succès auprès du public

Et c'est justement sur le côté promotion que mise la concurrente d'Oran, Sfax. La ville tunisienne met en avant des événements sportifs récents organisés en Tunisie, comme le marathon des Oliviers, et un tournoi de Beach Volley international. Un très jeune comité d'organisation, indique le site d'informations sportives DZFoot, répand le hashtag #SFAX2021 depuis quelques mois sur les réseaux sociaux.

La capitale de l'ouest algérien dispose cependant d'un autre argument qu'elle met en avant: la sécurité. Alors que le contexte sécuritaire en Tunisie reste tendu, en raison de l'attaque terroriste à Sousse fin juin dernier, Oran mise sur ce point précis. "Sur le plan sécuritaire, le concours des différents services de prévention et de sécurité permettront la mise en place d’un dispositif sécuritaire, a même d’assurer la sécurité de l’ensemble des parties prenantes et un déroulement conforme des activités prévues au programme de ces Jeux", assure-t-on.

Sfax et Oran sauront laquelle des deux villes abritera les JM 2021 le 27 août. En attendant, les délégations des deux candidatures poursuivent la promotion de leurs dossiers à travers des rencontres avec les représentants des comités nationaux olympiques

de plusieurs pays méditerranéens.

"La concurrence sera très rude entre Sfax et Oran pour obtenir le plus grand nombre de voix", a déclaré Mabrouk Ksomtini, maire de la ville de Sfax à l'agence de presse tunisienne TAP.

LIRE AUSSI:Arnold Schwarzenneger soutient la candidature d'Oran pour accueillir les jeux méditerranéens

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.