MAROC
25/08/2015 10h:15 CET | Actualisé 27/08/2015 10h:01 CET

Omar Balafrej et la Fédération de Gauche Démocratique: connecting people

ÉLECTIONS - Omar Balafrej, le directeur du Technopark est un homme connecté. Omar Balafrej, le tête de liste de la Fédération de Gauche Démocratique (FDG) à Rabat l'est aussi. Cette alliance politique entre le Parti Social Unifié (PSU), le Parti de l’Avant-Garde Démocratique Socialiste (PADS) et le Congrès National Ittihadi (CNI) a présenté sur Internet "30 mesures et engagements de notre liste pour un meilleur vivre ensemble à Agdal Riad" à Rabat.

À travers ces 30 propositions, Omar Balafrej et la FDG déclinent leur programme, consistant notamment à moderniser l’administration avec la "mise en place de canaux interactifs avec les citoyens: web, médias sociaux, diffusion en ligne des réunions du conseil municipal, newsletter communale" mais également à favoriser la culture dans ce quartier avec la "remise à niveau et animation de l’espace culturel Mehdi Ben Barka".

Autre point fort de la campagne digitale de la FDG, sa vidéo mise en ligne le 22 août présentant les 17 femmes et 19 hommes de la liste Omar Balafrej et leurs ambitions pour les élections communales. Très présent sur les réseaux sociaux, la FDG a visiblement réussi à faire passer son message auprès des internautes.

Sur le terrain, la FDG mise sur ses bénévoles pour convaincre les électeurs en faisant du porte-à-porte. Ces même bénévoles ont également parcouru 20 km à vélo à travers Agdal, les orangers et Hay Riad afin de "promouvoir des déplacements verts", une des mesures phares du programme de cette nouvelle alliance.

LIRE AUSSI :