ALGÉRIE
24/08/2015 09h:42 CET | Actualisé 24/08/2015 09h:42 CET

Championnat d'Afrique de boxe: l'Algérie perd le titre africain à Casablanca

Archives

Avec sept médailles (4 or, 2 argent et 1 bronze), la sélection algérienne de boxe (seniors messieurs) a perdu son titre africain au profit du Maroc, à l’issue des finales du 19e championnat d’Afrique de boxe qui a pris fin dimanche au Complexe sportif Mohamed V de Casablanca (Maroc).

La sélection algérienne masculine de boxe termine ainsi l’aventure de Casablanca vice-championne d’Afrique derrière le Maroc, pays organisateur, qui a remporté cette édition avec huit médailles (5or, 2 argent et 1 bronze).

Les médailles d’or algériennes sont l’œuvre de Mohamed Flissi (52 Kg), Reda Benbaaziz (60 Kg), Abdelkader Chadi (64 Kg), Abdelhafid Benchebla (81 Kg).

Chouaib Bouloudinat (91 Kg) et Mohamed Grimes (+91 Kg) remportent l’argent, alors que la médaille de bronze est revenue à Litim Khakil (56 Kg).

Le public présent au Complexe sportif Mohamed V a du attendre les deux derniers combats de la soirée pour connaître le non du vainqueur de cette 19e édition dont le duel algéro-marocain a fait sensation jusqu’au dernier round de cette dernière journée des finales.

Après avoir remporté les quatre premières médailles d’or, grâce à Mohamed Flissi (52 Kg), Reda Benbaaziz (60 Kg), Abdelkader Chadi (64 Kg) et Abdelhafid Benchebla (81 Kg), la moisson algérienne s’est arrêtée dans les deux derniers duels face aux Marocains.

L’arbitrage prive l’Algérie du titre africain

En arrivant au huitième round qui a opposé Chouaib Bouloudinat au Marocain Abouhamada Abdeljalil, l’Algérie comptait quatre médailles d’or contre trois pour le Maroc. Une victoire de Bouloudinat allait donner la cinquième médaille d’or, synonyme du titre africain.

"Aujourd’hui, nous avons assisté à un scénario purement monté par les arbitres présents à cette édition qui ont privé Chouaib Bouloudinat d’une victoire réelle. Il menait largement son combat face au Marocain, mais les juges-arbitres en ont décidé autrement", a déclaré à l’Agence de presse algérienne (APS), Rabah Hamadache, entraîneur de la sélection algérienne.

Dans le dernier duel de cette journée des finales, Mohamed Grimes (+91 Kg) a perdu face au Marocain, Mohamed Arjaoui. L’Algérien, un boxeur très talentueux et intelligent sur le ring, a dominé son adversaire dans les deux premiers rounds, avec des coups nets et précis.

"Nous avons également été surpris par la décision des juges-arbitres à la fin du combat de Grimes qui a montré toutes ses qualités de puncheur devant un boxeur marocain méconnaissable. Au départ de cette édition, je craignais l’arbitrage, finalement j’avais raison", a ajouté Hamadache.

Pour ce championnat d’Afrique de boxe, six algériens sont qualifiés pour les championnats du monde, prévus du 8 au 18 octobre à Doha (Qatar) qui sont, à leur tour, qualificatifs aux jeux olympiques de Rio De Janeiro au Brésil 2016.

Il s’agit de Mohamed Flissi (52 Kg), de Reda Benbaaziz (60 Kg), d’Abdelkader Chadi (64 Kg), d’Abdelhafid Benchebla (81 Kg), de Chouaib Bouloudinat (91 Kg) et Mohamed Grimes (+91 Kg).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.