ALGÉRIE
21/08/2015 09h:17 CET | Actualisé 21/08/2015 09h:17 CET

Industrie pharmaceutique: Saïdal appelé à satisfaire 30% de la production nationale de médicaments

DR

Le premier ministre Abdelmalek Sellal a insisté ce jeudi 20 août sur la nécessité de développer la biotechnologie, "la thérapie du futur", pour être aux avant-postes dans l domaine de l'industrie pharmaceutique. Il a par la même occasion appelé, lors d'une visite de travail à Constantine, les responsables du groupe Saïdal à varier la production et assurer "au moins 30% de la production nationale", a rapporté l'APS.

Le premier ministre a rappelé que l’Algérie dispose actuellement de 600 à 700 pharmacies publiques. Il a estimé que "L'Etat devra se consacrer à la production", et leur gestion devrait ainsi être confiée à des professionnels.

Abdelmalek Sellal a par la suite appelé les responsables du Groupe Saïdal à augmenter la production. "L'Algérie dispose de moyens humains qualifiés", s'est-il justifié, les appelant même "à aller vers l'exportation".

LIRE AUSSI: Pharmacie: une unité de production de médicaments prochainement lancée par Hasnaoui-Salhi et AstraZeneca

"M. Sellal a souligné l’importance du partenariat avec les laboratoires étrangers, notamment les firmes plus avancées qui maîtrisent les hautes technologies". Les responsables du groupe Saïdal ont d'ailleurs précisé que des pourparlers se poursuivent avec les représentants de laboratoires américains et britanniques, de notoriété mondiale.

Les cadres du groupe Saïdal ont aussi exposé un programme d'investissement d'un montant de 20.7 milliards de dinars, prévoyant 5 usines de médicaments génériques et deux autres de médicaments biotechnologiques.

LIRE AUSSI: Baisse continue des importations des médicaments au 1er semestre 2015

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.