ALGÉRIE
21/08/2015 08h:09 CET | Actualisé 21/08/2015 08h:10 CET

Mondiaux de Pékin d'Athlétisme: 7 Algériens en lice dès demain

Le stade le Nid d'oiesau de Pékin qui abritera les mondiaux d'athlétisme du 22 au 30 août
AFP
Le stade le Nid d'oiesau de Pékin qui abritera les mondiaux d'athlétisme du 22 au 30 août

Sept athlètes algériens seront en lice dès la première journée, demain 22 août, pour le compte des championnats du Monde d’athlétisme, prévus à Pékin, du 22 au 30 août 2015, a indiqué jeudi un communiqué de la cellule de communication de la fédération algérienne d'athlétisme (FAA) relayé par l'Agence de presse algérienne (APS).

Il s'agit de Abdelmalek Lahoulou, Saber Boukemouche et Miloud Rahmani sur l'épreuve du 400m/haies), Hicham Bouchicha et Bilal Tabli et Abdelhamid Zerifi au 3000 m steeple) et Khaled Benmahdi sur la distance du 800 m.

Selon la direction technique nationale (DTN) de la FAA, la mission des sept "ne sera pas de tout repos pour espérer passer au second tour".

C’est le cas de Benmahdi sur le 800 m, pour lequel la tâche "sera des plus délicates pour passer pour les demi-finales", explique-t-on de même source.

Racheté par la fédération internationale avec un chrono de 1:46.06, les techniciens pensent qu’ils est loin du niveau pour concurrencer les ténors du monde.

LIRE AUSSI: Mondiaux-2015: Makhloufi nourrit l'espoir de l'athlétisme algérien de renouer avec le podium

Sur le 400 m haies, le trio Abdelmalek Lahoulou, Saber Boukemouche et Miloud Rahmani, ont des chances de passer au second tour, selon la même source, notamment " s’ils rééditent leurs performances à l'open national", estiment des observateurs.

" Ils doivent courir juste et gérer d’une manière judicieuse leur course pour pouvoir se frayer une place parmi les plus forts. Notre souhait est de voir nos athlètes passer au second tour et par la suite, tenter le tout pour le tout pour aller en finale", a souligné le communiqué de la FAA, citant un entraîneur national se trouvant à Pékin.

Pour les "steeplers", ils tenteront, sous la conduite de Tabti, de placer au moins un des trois en finale face aux Kenyans et autres Ethiopiens, connus pour la course au changement de rythme.

" Leur manière de courir en groupe, scie les jambes de leurs adversaires surtout avec leur changement fréquent du rythme de la course", témoigne Azzedine Brahmi, 3e aux mondiaux du 3000 m steeple de 1991 à Tokyo.

Néanmoins même sans grande expérience, Tabti possède des moyens d’aller en finale et disputer une première de sa carrière, ajoute la même source.

Il est à rappeler que treize (13) athlètes algériens sur les quatorze qualifiés aux championnats du monde d’athlétisme, sont à pied d’œuvre dans la capitale chinoise. La dernière à arriver est la marathonienne Barkahoum Drici attendue vendredi matin sur les lieux de la compétition.

Des membres de la délégation algérienne contactés au téléphone, par la cellule de communication de la FAA, ont assuré que les athlètes sont " très bien installés et ils se préparent dans de meilleures conditions".

" Aucune blessure n’est à signaler et chaque athlète se prépare selon son programme spécifique, soit en salle soit sur la piste du stade d’entraînement qui n’est pas loin du lieu d’hébergement", ajoute la même source.

Liste des Algériens à Pékin :

Abdelkrim Lahoulou, Miloud Rahmani et Saber Boukemouche (400 m haies), Khaled Benmahdi et Yacine Hathat (800 m), Abdelhamid Zerifi, Hicham Bouchicha et Billel Tabti (3000 m steeple), Larbi Bouraâda (décathlon), Taoufik Makhloufi et Salim Keddar (1500 m), Amina Bettiche (3000 m steeple), Souad Aït Salem et Barkahoum Drici (marathon).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.