MAROC
21/08/2015 06h:53 CET

Ce qu'il faut retenir du discours de Mohammed VI sur les élections

Ce qu'il faut retenir du discours de Mohammed VI sur les élections
MAP
Ce qu'il faut retenir du discours de Mohammed VI sur les élections

ALLOCUTION ROYALE – A l’occasion du 62ème anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a prononcé son traditionnel discours du 20 août. Une allocution placée sous le signe des élections, à deux semaines du scrutin communal et régional du 4 septembre.

Régionalisation

C’est l’un des grands chantiers du règne de Mohammed VI, lancé en janvier 2010: la régionalisation avancée. Le roi la présente comme "la nouvelle révolution". "Notre vœu est de la voir s'ériger en véritable pilier du Maroc de l'unité nationale, de l'intégrité territoriale, de la solidarité inter-catégorielle, de la complémentarité et de l'équilibre inter-régionaux". Plusieurs lois organiques ont été votées en ce sens afin d’opérer une décentralisation du pouvoir et de donner plus d’autonomie aux régions.

Gouvernance

A l’approche des élections, le roi a tenu à rappeler le rôle et les missions de chacun des élus. "Le gouvernement n'est pas responsable de la qualité des services fournis par les Conseils élus", indique-t-il, exemple à l’appui: "le ministre de l'énergie n'est pas responsable de l'éclairage des quartiers, du raccordement des foyers aux réseaux électriques, des branchements de l'eau potable, ni de l'assainissement. (…) Le citoyen doit savoir que les responsables de ces services administratifs et sociaux sont précisément les élus pour lesquels il a voté dans la commune et la région".

Transparence

Autre point-clé du discours: le travail des élus, qui se doit d’être transparent. "Il y a des élus qui s'imaginent que leur rôle se limite à se porter candidats et non à travailler", indique le roi. "Et lorsqu'ils remportent les suffrages, ils s'éclipsent pour cinq ou six ans, et ne réapparaissent qu'à l'occasion du scrutin suivant". Ainsi, "le vote ne devrait pas favoriser le candidat qui élève la voix plus que les autres en brandissant des slogans creux", ni "celui qui distribue quelques dirhams au cours des campagnes électorales et vend des promesses mensongères".

Devoir citoyen

Le discours du roi était aussi l’occasion de mettre l’accent sur l'importance du vote. "L'élection au suffrage direct du président et des membres du Conseil de la Région vous confère un pouvoir décisionnel dans le choix de votre représentant", rappelle Mohammed VI. "Vous n'aurez pas le droit, demain, de vous plaindre de la mauvaise gestion ou de la faiblesse des prestations qui vous seront fournies". Pour cela, le roi appelle les partis et organisations de la société civile à se mobiliser pour inciter les citoyens à voter.