MAGHREB
21/08/2015 06h:29 CET

Ces femmes sans maquillage prouvent que nous sommes toutes aussi belles que des mannequins (PHOTOS)

Le photographe new-yorkais Peter Freed est derrière un projet inspirant. À travers des portraits de femmes sans maquillage, il souhaite redéfinir les standards de beauté de la société et mettre en lumière l’âgisme.

Les sujets du projet PRIME du photographe basé à New York incluent le mannequin bien connu Christy Turlington.

christy turlington prime

Le portrait de Turlington se retrouve à côté de ceux de femmes moins connues, âgées entre 35 et 104 ans. Leurs histoires sont toutes plus inspirantes les unes que les autres. Alors que l’une d’elles a survécu au cancer et s’est ensuite lancée dans la fabrication de maillots de bain adaptés, une autre est derrière un TED Talk sur l’authenticité qui a été vu 20 millions de fois.

prime

Brene Brown, 49 ans, auteure et spécialiste à l’Université de Houston

Toutes les femmes croquées par Freed apparaissent sans maquillage dans les portraits – un exercice difficile pour certaines d’entre elles.

"Mon choix de photographier chaque sujet en noir et blanc, sans maquillage, sans retouches ou bijoux, n’a pas été accueilli avec autant d’enthousiasme par tous les sujets", a admis Freed.

"Je crois toutefois que le résultat est une suite d’images qui font le portrait de la beauté authentique."

prime

Joy Rose, 53 ans, musicienne et fondatrice de Mamapalooza, une organisation qui célèbre les mères

En regardant les portraits, il est clair qu’il n’y a pas de femmes plus ou moins belles ici. Chaque femme est représentée de manière honnête et sa beauté parle d’elle-même.

"Les femmes de PRIME sont inspirées et originales, elles défient les conventions de ce qu’une femme devrait avoir l’air à tel ou tel âge, l’allure qu’elle devrait avoir, la façon dont elle devrait agir et aimer", croit Freed.

"Ces femmes redéfinissent ce que signifie être à son zénith personnel"

Les images sont accompagnées d’essais dans lesquels les femmes parlent des obstacles et des opportunités qu’elles ont eues dans la vie.

prime

Emily Sandberg, 33 ans, mannequin, blogueuse et actrice

Freed, 62 ans, est un photographe commercial qui a travaillé sur plusieurs publications, dont le New York Times Magazine, Esquire et Self, en plus de travailler avec des mannequins et des célébrités pour des couvertures de livres, des affiches de film et des publicités.

En entrevue avec i100, Freed a indiqué que PRIME avait été inspiré par son expérience avec ses deux filles. Grâce à ses enfants, il s’est rendu compte de la pression à laquelle devaient faire face les jeunes femmes.

"À travers mon expérience de photographe, j’ai réalisé à quel point la réalité des femmes et la représentation qu’on en fait sont devenues éloignées", a-t-il ajouté.

Freed a commencé à photographier ses sujets de façon plus naturelle sans maquillage ou bijoux et une séance photo pour Harper’s Bazaar avec des mannequins sans maquillage lui a donné la poussée dont il avait besoin pour se lancer dans le projet PRIME.

prime

Lee Woodruff, 52 ans, auteure

Le projet de Freed a eu des échos chez plusieurs personnes et il a été en mesure d’amasser les 42 000$ nécessaires à la publication du livre sur Kickstarter.

Une partie des profits de la vente de PRIME ira au fonds Women in Need, une organisation basée à New York dévouée à aider les femmes sans-abri et leurs familles.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.