MAGHREB
20/08/2015 09h:13 CET | Actualisé 20/08/2015 19h:48 CET

Tunisie - Policier tué: L'arme utilisée est un fusil de chasse, selon le ministère de l'Intérieur

A police officer walks past a body covered near a Tunisian beach, in Sousse, Friday June 26, 2015. A young man unfurled an umbrella and pulled out a Kalashnikov, opening fire on European sunbathers in an attack that killed at least 28 people at a Tunisian beach resort — one of three deadly attacks from Europe to the Middle East on Friday that followed a call to violence by Islamic State extremists. (Jawhara FM via AP)
ap
A police officer walks past a body covered near a Tunisian beach, in Sousse, Friday June 26, 2015. A young man unfurled an umbrella and pulled out a Kalashnikov, opening fire on European sunbathers in an attack that killed at least 28 people at a Tunisian beach resort — one of three deadly attacks from Europe to the Middle East on Friday that followed a call to violence by Islamic State extremists. (Jawhara FM via AP)

L'arme utilisée dans l'attaque ayant causé la mort d'un policier était un fusil de chasse, a indiqué le ministère de l'Intérieur jeudi dans un communiqué.

"Le ministère de l'Intérieur informe qu'après l'examen balistique effectué par la police technique et scientifique, il s'est avéré que l'arme utilisée dans l'attaque contre des agents des forces de l'ordre à Sousse était un fusil de chasse de calibre 16mm. (...) Les opérations de ratissages sont en cours (...) pour retrouver les suspects", a précisé le ministère.

تُعلم وزارة الداخلية أنه وبعد الإختبار الباليستي الذي قامت به إدارة الشرطة الفنية والعلمية، تبين أن السلاح الذي تمّ إستع...

Posted by Ministère de l'Intérieur - Tunisie on Wednesday, August 19, 2015

Un policier tunisien a été tué mercredi par deux inconnus à moto dans la région de Sousse, avait déclaré à l'AFP le secrétaire d'Etat chargé de la sûreté nationale, Rafik Chelly.

"Des inconnus ont tiré sur trois policiers qui étaient sur une route. L'un d'eux a été touché, il est décédé à l'hôpital", a encore affirmé M. Chelly, sans pouvoir dire s'il s'agissait d'un attentat jihadiste. "L'enquête est en cours, on ne peut rien dire d'autre".

Cette attaque intervient près de deux mois après l'attentat dans un hôtel près de Sousse où 38 touristes étrangers ont trouvé la mort.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.