ALGÉRIE
20/08/2015 13h:43 CET

Les routes algériennes font 76 morts et 1025 blessés en une semaine

Facebook/Psy4ri

Le terrorisme routier fait de plus en plus de victimes. 76 personnes sont mortes et 1.025 autres blessées dans 495 accidents de la circulation, survenus du 11 au 17 août à travers le territoire algérien, a indiqué la Gendarmerie Nationale dans un bilan communiqué par l'APS.

La wilaya d'Ain Defla a enregistré le plus grand nombre d'accidents (29), devant d'Alger (21), puis Bouira et Mascara (20 accidents chacune), ajoute la même source.

Le facteur humain reste à l'origine de 454 accidents, suivi d'autres facteurs comme l'état des véhicules (18 accidents), et l'imprudence des piétons (18 accidents).

Semaine après semaine, le bilan ne cesse de s'alourdir et l'hécatombe continue sur les routes algériennes.

Durant le premier semestre 2015, 2.216 personnes ont été tuées et 21.914 autres blessés dans 12.352 accidents de la route, rappelle-t-on. Au cours des trois dernières années (2012, 2013 et 2014), le bilan est encore plus effrayant. Plus de 200 milles personnes, entre morts et blessés, ont été recensées, selon le CNPSR (Centre national de prévention et de sécurité routière).

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.