MAROC
19/08/2015 14h:46 CET | Actualisé 19/08/2015 14h:55 CET

Trois Marocains membres des instances dirigeantes de la Fédération internationale d'athlétisme

DR

ATHLÉTISME - Nawal El Moutawakel, Khalid Skah et Aziz Daouda ont été élus, mercredi à Pékin, membres des instances dirigeantes de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Lors du 50ème Congrès de l'IAAF qui se tient du 18 au 20 août dans la capitale chinoise, l'ancienne championne olympique marocaine (400m haies) a été réélue membre du Conseil de l'organisme international, Aziz Daouda membre du comité technique et Khalid Skah membre au sein du comité du Cross-Country .

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Fédération Royale marocaine d'athlétisme (FRMA), M. Abdeslam Ahizoune, a indiqué que l'élection de ces cadres marocains est "le résultat des efforts consentis par le Maroc auprès des instances sportives internationales et les contacts menés par la délégation marocaine", précisant que cette élection constitue également "une preuve de l'estime dont jouit le royaume auprès de ces instances".

Le Maroc participe aux travaux du Congrès de l'IAAf par une délégation conduite par M. Ahizoune et comprenant le secrétaire général de la FRMA, Mhammad Rhazlane, le président du comité de communication, Mohamed Nouri, le directeur technique national, Ahmed Ettanani, ainsi que Nawal El Moutawakel, Khalid Skah et Aziz Daouda. Le dernier cité était déjà membre de la fédération africaine d'athlétisme en qualité de directeur technique.

Lors de ce 50ème Congrès à Pékin, le Britannique Sebastian Coe a été élu président à la tête de la Fédération internationale d'athlétisme. Il succède ainsi au Sénégalais Lamine Diack qui a dirigé l'instance pendant seize ans.

Sebastien Coe, ancien athlète, est aussi connu pour avoir été président du comité directeur des jeux olympiques d'été de 2012 à Londres. Pendant ce congrès, le président sortant Lamine Diack était revenu sur les accusations de dopage dont fait face l'IAAF en affirmant que "tout ce qui avait été fait en matière de dopage dans le sport l'a été par l'athlétisme". Aziz Daouda s'était lui aussi confié au HuffPost Maroc à ce sujet en précisant que même si "le dopage était une réalité dans le sport en général et dans l'athlétisme en particulier, les athlètes qui se dopent ne représentent qu'une infime partie des sportifs".

De nouveaux venus dans la Fédération internationale d'athlétisme comme l'Ukrainien Sergueï Bubka, le Qatari Dahlan Al Hamad, le Camerounais Hamad Kalkala Malboum, et le Cubain Alberto Juantorena ont été élus en tant que vice-présidents de l'IAAF.

A rappeler que Pékin abritera, du 22 au 30 août, la 15ème édition des Mondiaux d'Athlétisme avec la participation de 22 athlètes marocains.

LIRE AUSSI:Les athlètes marocains sont-ils sur la bonne voie pour les mondiaux de Pékin? (INTERVIEW)