ALGÉRIE
19/08/2015 05h:57 CET | Actualisé 19/08/2015 06h:11 CET

La Ligue arabe a fourni une "couverture" à une nouvelle intervention occidentale (Abdelbari Atwan)

Pour Atwan, l'intervention occidentale en 2011 a été une des plus grandes duperies des temps modernes
http://www.usa.gov/copyright.shtml
Pour Atwan, l'intervention occidentale en 2011 a été une des plus grandes duperies des temps modernes

A Syrte, la situation est "particulièrement alarmante" a déclaré lundi le ministre italien des affaires étrangères, Paolo Gentiloni en évoquant ouvertement la perspective d'une intervention de la "coalition internationale anti-EI" en Libye pour "contenir le terrorisme" dans le cas où les pourparlers entre les deux gouvernements n'aboutissent pas.

Est-ce une nouvelle intervention qui se profile en Libye alors que la Ligue arabe a refusé d'endosser l'appel du gouvernement libyen, reconnu internationalement, à mener des frappes aériennes contre les positions de Daech à Syrte, devenue de facto la "base" de la "Wilaya de Tripoli" de "l'Etat islamique"?

La question est ouvertement posée par l'éditorialiste arabe renommé Abdelbari Atwan qui ironise sur une Ligue arabe qui s'est réveillée après une longue absence pour tenir une réunion extraordinaire sur la Libye et appelé à une "stratégie arabe" de soutien à la Libye pour face "au terrorisme de Daech et à son extension".

LIRE AUSSI : La Ligue arabe fait le service minimum pour la Libye devenue une "nouvelle Somalie" selon un ministre italien

Selon l'éditorialiste, l'appel ne s'adresse pas vraiment aux gouvernements arabes mais offre une "nouvelle couverture à des Etats Occidentaux et à la France et la Grande Bretagne en particulier qui examinent et préparent, dans des lieux fermés, une nouvelle intervention en Libye".

Le but n'est pas de soutenir le peuple libyen, écrit-il, mais de faire face à "l'Etat islamique" et éviter l'arrivée de milliers d'immigrants illégaux.

Une des plus grandes duperies des temps modernes

Les gouvernements arabes ne sont pas prêts à répondre à cet appel, leur aviations sont occupés au Yémen et en Irak et en Syrie. La Libye n'est pas une priorité d'une Ligue arabe sous influence des pays du Golfe.

Avant que l'Etat Islamique ne s'installe à Syrte, les arabes et les occidentaux regardaient en spectateurs le "chaos sanglant" dans lequel était plongé la Libye et le pillage de ses ressources et de ses fonds "placés dans des banques occidentales" par l'ancien régime et qui dépasseraient les 200 milliards de dollars.

LIRE AUSSI : Chevènement accuse: Cameron et Sarkozy "sous impulsion de Bernard Henry Lévy" ont détruit la Libye

La Libye est devenue désormais une "wilaya de Daech" et une base de départ pour des milliers de migrants clandestins et c’est cela qui change la donne chez les occidentaux.

Pourquoi Daech a pu s'installer à Syrte ? Abdelbari Atwan pointe une "politique de marginalisation, d'exclusion et d'humiliation pratiquée par les milices" contre les habitants d'une région qui a été un bastion du régime de Mouammar Kadhafi.

L'éditorialiste ne croit pas qu'une nouvelle intervention occidentale "corrigerait" la catastrophe provoquée par la précédente.

L'occident et ses alliés arabes sont responsables de la "situation dramatique" de la Libye dont le peuple, écrit-il, "a été victime d'une des plus grande duperie des temps modernes".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.