ALGÉRIE
17/08/2015 13h:10 CET | Actualisé 17/08/2015 13h:10 CET

Chute des cours de pétrole: le ministère des Finances gèle tous les projets d'équipements non engagés

DR

La chute des cours de pétrole continue d'affecter les dépenses publiques en Algérie. Après la suspension des projets programmés par les différentes administrations à travers le pays, les programmes d’acquisition d'équipements ont également été gelées, rapporte lundi 17 août le quotidien Liberté.

Dans un "télex" adressé le 4 août 2015 aux contrôleurs financiers des ministères, institutions et établissements publics, le directeur général du budget auprès du ministère des Finances est formel. "Honneur de vous informer des précisions suivantes [...] Gel des projets d’équipements non lancés”, a-t-il écrit avant d'ajouter: "L’ensemble des projets n’ayant pas fait l’objet de notification d’ordre de service, y compris ceux financés au titre des comptes d’affectation spéciale.”

La mesure interdit aussi aux administrations d'acquérir des véhicules. "“La directive de M. le Premier ministre relative au report de l’exercice 2016 de toute opération d’acquisition de véhicules est confirmée, y compris pour celles dont les crédits ont été déjà inscrits au titre du budget 2015", indique le document.

"Cette mesure devra s’appliquer également, sauf accord préalable de M. le Premier ministre, aux projets de marchés portant sur l’acquisition de véhicules ayant fait l’objet d’un visa délivré par la commission des marchés publics compétente et qui n’ont pas fait l’objet d’un engagement ou d’un paiement”, précise-ton encore.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.