MAROC
15/08/2015 06h:07 CET

Craquèlement dans la majorité: le MP serait-il en conflit avec le RNI?

Le MP serait-il en conflit avec le RNI?
DR
Le MP serait-il en conflit avec le RNI?

ELECTIONS - A une vingtaine de jours des élections locales, des discordes commencent à se faire jour dans la majorité. Le jeudi 12 août, lors d'une réunion des chefs de partis de la majorité gouvernementale, le MP a protesté contre la cooptation de plusieurs de ses membres par le RNI.

"L'affaire des membres du Mouvement populaire (MP) qui ont rejoint le Rassemblement national des indépendants (RNI) lors des élections professionnelles a été, en effet, abordée pendant cette réunion", indique une source au sein du MP. Cette dernière explique que "des membres du Mouvement populaire ont rejoint le RNI, lors des élections professionnelles". Ces derniers ayant remporté des sièges lors de ces élections, le MP a accusé le RNI, selon notre source, d'"effectuer un travail de sape, en contactant des membres du parti pour leur proposer de rejoindre la formation de Mezouar".

Contacté par le HuffPost Maroc, Lahcen Haddad, ministre du Tourisme et membre du bureau politique du MP, a démenti les informations faisant état de désaccords entre le RNI et le MP, ainsi que celles voulant que le RNI phagocyte le parti de Laenser. S'il reconnait "qu'il y a certaines choses qui nécessitent d'être réglées", ce dernier estime que "comme il y a des militants qui rejoignent le RNI, il y en a d'autres qui rejoignent le MP".

Si ce désaccord se confirme, il intervient quelques semaines après que l'ex-parlementaire MP et président du Conseil préfectoral de Rabat Abdelkader Tatou ait déclaré que lui, ainsi que le courant scissionniste dont il est l'un des chefs de file, sont "indépendants de rallier le Rassemblement national des indépendants". La formation de Mezouar a, selon des sources MPistes, récupéré plusieurs membres du parti qui étaient en mauvais termes avec la direction de Laenser.

Si publiquement, le MP encaisse en silence, il n'en est pas de même en privé, selon un député de la majorité, qui évoque "une rencontre des dirigeants du MP avec ceux du RNI, durant laquelle les MPistes ont exprimé leur mécontentement de la démarche du RNI". L'affaire sera, néanmoins, vite enterrée, "afin de ne pas créer des tensions au sein de la majorité gouvernementale".

LIRE AUSSI: