MAGHREB
14/08/2015 08h:42 CET

Mémorandum d'entente entre la Tunisie et les Etats-Unis: Une simple déclaration d'intentions

US Secretary of State John Kerry (L) and Tunisian Minister of Political Affairs Mohsen Marzouk (R) sign an memorandum of understanding watched by Tunisian President Beji Caid Essebsi (C) at Blair House, the presidential guest house, on May 20, 2015 in Washington, DC. AFP PHOTO/MANDEL NGAN        (Photo credit should read MANDEL NGAN/AFP/Getty Images)
MANDEL NGAN via Getty Images
US Secretary of State John Kerry (L) and Tunisian Minister of Political Affairs Mohsen Marzouk (R) sign an memorandum of understanding watched by Tunisian President Beji Caid Essebsi (C) at Blair House, the presidential guest house, on May 20, 2015 in Washington, DC. AFP PHOTO/MANDEL NGAN (Photo credit should read MANDEL NGAN/AFP/Getty Images)

Le mémorandum d’entente signé par Mohsen Marzouk aux Etats-Unis aux côtés de John Kerry a enfin fuité sur les réseaux sociaux. Signé le 20 mai 2015 à Washington par le conseiller politique auprès du président de la République à l’époque, sa signature avait créé une véritable déferlante médiatique tant sur la manière que sur le contenu du document.


Contacté par le HuffPost Tunisie, Moez Sinaoui, porte-parole de la présidence de la République, a confirmé l’authenticité de ce document.

Que contient-il?

Contrairement à ce que l’on a pu entendre jusque là, ce mémorandum s’apparente plus à une déclaration d’intentions qu’à un acte contraignant pour la Tunisie.

Prônant le développement des relations bilatérales entre la Tunisie et les Etats-Unis d’Amérique, ce mémorandum se répartit sur quatre axes: La coopération sécuritaire, le progrès économique, la consolidation des acquis démocratiques et enfin la coopération stratégique.

Si au niveau de la coopération sécuritaire, les deux pays réaffirment leurs intentions communes de lutter contre le fléau terroriste, c’est surtout au niveau du volet économique que ce document nous apprend la création d’une "commission économique mixte" entre la Tunisie et les Etats-Unis servant de forum de discussion aux réformes à apporter mais aussi de renforcement des liens entre le secteur privé des deux pays.

Cette "commission économique mixte" sera ainsi une autre composante de la coopération stratégique entre les deux pays à travers l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIFA), le dialogue stratégique et enfin la commission militaire mixte.

LIRE AUSSI: Une organisation anti-sioniste appelle à l'annulation de la coopération avec l'OTAN

USA: Barack Obama a l'intention de désigner la Tunisie comme "allié majeur non-membre de l'Otan

Barack Obama accueille Béji Caïd Essebsi en quête d'assistance militaire

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.