MAROC
14/08/2015 09h:20 CET | Actualisé 27/08/2015 09h:46 CET

Khalid Berjaoui, ministre interdit de se présenter aux élections? Laenser dément

MAP

ÉLECTIONS - Cafouillage autour de la candidature d’un ministre haraki aux élections? Plusieurs confrères ont rapporté jeudi 13 août que Khalid Berjaoui, ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, n’a pas été autorisé à se présenter aux élections du 4 septembre 2015 par la commission du suivi des élections.

Le ministre nommé lors du dernier remaniement ministériel sous les couleurs du Mouvement populaire (MP) aurait omis de s’inscrire sur les listes électorales, condition exigée par la commission. D’après certains médias, il n’aurait pas voté non plus lors du référendum constitutionnel de 2011.

Contacté par le HuffPost Maroc, Mohand Laenser, ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national et secrétaire général du MP a démenti cette annonce. "Cette information est complètement fausse, Khalid Berjaoui est inscrit et n’a jamais eu l’ambition de se présenter aux élections. S’il voulait le faire, il l’aurait fait".

Ministre depuis le 20 Mai 2015, Khalid Berjaoui est professeur à la Faculté des sciences Juridiques, "conomiques et sociales Souissi-Rabat et a occupé le poste de conseiller juridique du ministre de l'Energie et des mines de 2002 à 2005.

LIRE AUSSI: